• Twitter PlumeAuteurs
  • Facebook La Plume de vos Auteurs

Cliquer sur une publicité rapporte quelques centimes au site afin d'aider à le financer. Merci à chaque personne qui prendra ces quelques secondes.

Sebastien Scharle

La Plume de

Histoire

Une

Seuls sur Terre

Post-Apocalyptique - Disponible sur Wattpad

« Il s'agit de l’histoire d’un homme de 25 ans qui se réveille avec beaucoup de difficultés. Il a l’impression de ne souvenir de rien de ce qui s’est déroulé avant son sommeil. La seule chose dont il se rappelle, c’est son prénom. Il découvre rapidement que rien ne fonctionne (eau, électricité) et qu’il n’y a plus personne. Ce qui l’intrigue, c’est qu’il n’y a aucun cadavre, aucune trace de destruction ou de guerre, pas d’animaux. Il parvient à allumer son téléphone qui restait éteint durant son sommeil. Il n’y a pas de réseau. Il essaie de se connecter à l’application radio. Toutes les stations émettent en boucle la chanson « Aux Champs-Élysées ». Il en conclut que ce n’est pas anodin et décide de s’y rendre. C’est le début d’une longue aventure. »

Auteur

Un

Depuis combien d’années environ l’écriture est entrée dans ta vie ?

 

« J’ai 40 ans et j’ai commencé à écrire vers 15-16 ans. Je ne savais pas pourquoi mais j’adorais écrire. Je suis fan de Star Wars et j’avais commencé à réécrire la saga avec les mêmes personnages. Je n’ai jamais fini de l’écrire.  Ensuite, C’est le jeu video Résident Evil qui m’a redonné envie de me lancer. Sans que je ne comprenne pourquoi, mais j’ai ressenti l’envie d’écrire une histoire inspirée de ce jeu. Le livre s’appelait « La Maison de l’enfer ». Je l’ai rédigé en entier sur un cahier 21x29,7 et j’ai écrit environ 130 pages. Je n’ai fait lire qu’à une personne il me semble. J’ai perdu ce livre et c’est dommage mais je l’ai encore en tête et je compte bien réécrire cette histoire avec des améliorations.

Ensuite, à 20 ans, je me suis engagé dans l’armée de terre (dans laquelle je sers toujours) et j’ai arrêté par manque de temps. Puis je m’y suis remis vers l’âge de 28 ans. Je n’étais pas bien dans ma vie personnelle et écrire me faisait du bien. J’ai commencé à écrire une sorte de série ayant pour cadre le basket universitaire américain. Ça s’appelait « Rod Greelow ». J’espère aussi reprendre un jour cette histoire.

J’ai ensuite arrêté à nouveau vers 30 ans. Cette passion me manquait, je n’arrivais pas à trouver le temps et la force de ma lancer. Finalement, il y a un an, j’ai décidé de m’y atteler à nouveau. À la différence du passé où j’écrivais pour moi, sans faire lire à qui que ce soit, j’ai décidé de tenter de me faire éditer et pourquoi pas à terme, fonder une maison d’édition. »

 

____________________________

Qu’est-ce que celle-ci t’apporte au quotidien ?

 

« Je dis souvent qu’écrire, c’est comme vider son sac devant un psy. J’écris souvent le soir quand les enfants dorment. En écrivant j’évacue le stress et la tension accumulée.

Ce que j’aime par-dessus tout, c’est que j’éprouve la sensation de quitter mon corps pour rejoindre un autre monde, un autre univers. Je laisse tous les soucis.

Une sensation que j’adore ressentir, c’est que j’ai constaté que c’est l’histoire qui te guide et non l’inverse. Parfois je suis bloqué et en écrivant le scénario se débloque tout seul. 

J’écris environ une heure par jour en moyenne. Ça m’engendre parfois une certaine frustration car j’aimerais y consacrer beaucoup plus de temps. Je me dis que c’est mieux que rien. Quand j’étais adolescent, je pouvais écrire 3 heures par fois.

Même si, par rapport à la question précédente, j’ai eu des périodes sans écriture, je sens que désormais je ne peux plus m’en passer. »

 

____________________________

As-tu, hormis l’écriture, d’autres hobbies ?

 

« J’aime le cinéma qui permet aussi de s’évader. Mais pour avoir ce sentiment, il faut que le film m’en mette plein les yeux. C’est pour ça que je suis fan de Star Wars. J’adore la science-fiction, le fantasy, l’action. Pour résumé, je ne suis pas adepte des films romantiques, dramatiques…

J’aime le sport, surtout le regarder puisque quelques soucis physiques m’empêchent de pratiquer la majorité des sports. J’adore le football et le basket (que j’ai pratiqué étant jeune) et plus particulièrement la NBA. Quand je regarde, je ne pense rien, je suis à fond dans mon match.

Finalement, je constate que j’aime m’évader et m’éloigner de la réalité. »

 

____________________________

Si tu ne devais garder qu’un seul et unique livre pour le reste de tes jours, lequel choisirais-tu ?

 

« Je pense que ça serait mon premier roman « Seuls sur Terre » car c’est une partie de moi. Il y a beaucoup de moi, beaucoup de clichés. Oui je me répète, dans ce livre que j’écris, il y a beaucoup de moi.

Et puis, c’est une solution de facilité. J’aimerais choisir parmi les œuvres de mes amis auteurs, mais je n’ai pas envie de faire un choix parmi eux car ils ont tellement de talents et je les admire tous. »

Questions

Des

Comment as-tu eu l’idée de ce récit, « Seuls sur Terre » ?

 

« J’ai toujours eu l’idée de départ d’un homme (ou d’une femme) qui se réveillait un matin et découvrait petit à petit que quelque chose clochait et que la mémoire s’avérait capricieuse. La première idée était que le personnage principal n’était pas forcément seul sur Terre. Puis petit à petit le scénario s’est mis en place et je trouvais intéressant de voir comme cet homme seul allait survivre et comprendre ce qu’il s’était passé. »

 

____________________________

Peux-tu nous parler un petit peu de ton personnage principal, Adam ?

 

« Adam est un homme d’environ 25 ans. Il aime bien jurer quand il râle notamment. On ne le voit pas trop au début, mais il possède un certain humour. Je pense que c’est un personnage attachant.

Il ne se souvient de rien au début de l’histoire, sauf de son prénom. Dans l’histoire, certains évènements vont stimuler ses souvenirs et il aura des brides de visions du passé.

Le mot « Seul » dans le titre possède un « S », c’est tout sauf anodin. Maintenant seront-Ils au final 2, 3, 4 ou plus, c’est une surprise. »

 

____________________________

Nous ne sommes qu’au début de ton récit, mais as-tu déjà une trame toute prête ou laisses-tu les événements venir à toi au fur et à mesure ?

 

« J’ai une trame qui évolue au fur et à mesure de l’avancée de l’écriture. L’histoire me dicte le scénario. J’ai une image globale de l’histoire, mais parfois j’ai l’impression que l’histoire me contrôle.

J’ai écrit environ 75% de l’histoire et en ce moment j’écris la fin car je me sentais de l’écrire alors que depuis le début j’écrivais selon la logique de lecture. »

 

____________________________

Prévois-tu une histoire en un seul et unique Tome ou aurons-nous une suite une fois cette histoire achevée ?

 

« J’ai longtemps hésité et tout ne sera pas révélé dans ce Tome. Il y aura une suite, qui risque de surprendre dans son dénouement. Cela risque d’être compliqué, mais j’ai envie de prendre le risque de continuer à relater les aventures d’Adam. Comme j’ai dit, il est attachant. »

 

____________________________

Pour créer cette histoire, ce personnage, t’es-tu inspiré de la vie réelle ?

 

« Pour créer cette histoire, j’ai essayé de ne m’inspirer d’aucune histoire, livre ou film. J’avoue que c’est difficile car souvent on s’inspire de choses connues.

Concernant Adam, il me ressemble un peu sur certains points. Je me suis inspiré de moi même.

Concernant le lieu du début de l’histoire, je décris des endroits que je connais pour y avoir vécu. Ça m’a permis de me mettre en confiance pour les premiers chapitres, de ne pas totalement sauté dans l’inconnu. Après, évidemment, l’histoire va s’écrouler dans d’autres lieux que je ne connais pas. L’application Google Earth m’aide beaucoup à ce sujet. »

 

____________________________

« Seuls sur Terre » fut le premier récit que tu as publié sur Internet, peux-tu nous expliquer pourquoi ?

 

« J’ai toujours eu une crainte des critiques sur mon style d’écriture. J’ai d’abord fait lire le premier chapitre aux personnes qui le souhaitaient et qui suivaient sur Facebook. Pour Wattpad, la décision fut longue à prendre. Car autant sur Facebook, les personnes qui ont lus sont pour la plupart des personnes qui me connaissent et je ne craignais pas leur retour. Sur Wattpad, les lecteurs sont une majorité d’auteurs. Je savais que leurs critiques posséderaient une grande valeur à mes yeux. Je craignais d’avoir un style qui ne plaise pas. J’ai été motivé aussi par le fait que si je veux me faire éditer, il faut passer le stade de la publication sur internet. Au final, j’en suis très heureux. J’ai obtenu de très bons retours ainsi que des conseils pour améliorer certains détails. J’ai évolué, car il y a quelques années, j’aurais été incapable de publier mes écrits sur internet. »

 

____________________________

Quelle est la chose qui te rend le plus fier, le plus heureux concernant ce récit ?

 

« Ce qui me rend le plus fier, c’est de sentir le soutien de ma femme, de mes amis et d’autre auteurs. Je me sens lancé dans une grande aventure. J’ai tellement d’encouragements, plus que je ne l’avais imaginé. Mais en même temps, ça engendre une certaine pression qui est de ne pas décevoir. Quoi qu’il arrive, je suis heureux et épanoui dans ce que je fais.

Je suis heureux du retour de beaucoup d’auteurs qui me disent qu’ils aiment mon style d’écriture. C’est ce que je voulais. Je ne souhaitais pas copier d’autres auteurs même si forcément, mon style est adopté par d’autres auteurs. Je sais évidemment qu’il est encore largement perfectible et j’y travaille au quotidien. »

 

____________________________

Si je ne te laissais que cinq mots pour nous décrire « Seuls sur Terre », lesquels choisirais-tu ?

 

« Découvrir destin de la Terre »

 

____________________________

Tu écris aussi une biographie sur une candidate de télévision, Magalie Gustave. Peux-tu nous parler un peu de cette envie que tu as eu de l’écrire ?

 

« Dans mon projet initial, je souhaite écrire des romans mais aussi des biographies. Ce sont deux manières très différentes de travailler. J’aime créer des histoires et j’aime retranscrire des histoires.

Ce qui me plait dans une biographie, c’est qu’il y a beaucoup de travail de recherche et ça me plait. Dans une biographie on rentre dans l’intimité de la personne. On découvre des facettes qu’on aurait pas forcément imaginées. On devient presque comme un confident. Cela me correspond très bien car les gens se confient souvent à moi dans la vie.

Magalie je l’ai découvert dans Koh-Lanta (émission dont je ne suis pas forcément fan à l’origine). Elle m’a marqué car j’aimais sa mentalité de gagnante. Elle n’était pas mesquine. Je lui ai écrit sur son compte Facebook pour la féliciter. Elle a répondu et quasiment chaque semaine je lui écrivais et on débriefais l’émission de la veille.

Après l’émission on ne s’est plus parlé pendant un moment. Et puis un jour je la vois en ligne, je la salue et on a discuté tranquillement. Je la trouvais très accessible.

Lorsqu’il y a un an je me suis lancé pour de bon dans l'écriture, je voulais écrire simultanément un roman et une biographie.

J’ai pensé à Magalie car on avait un bon feeling. Je me suis dit que sa notoriété pourrait être un boost pour moi. . Je lui ai écrits et présenté mon projet. Deux semaines après, elle m’a envoyé un vocal pour me dire oui. Je ne m’en suis toujours pas remis. Je pensais honnêtement n’avoir quasiment aucune chance. J’étais un inconnu derrière un clavier et elle m’a fait confiance. »

____________________________

Peux-tu nous résumer brièvement cette biographie ?

 

« Elle est consacrée à Magalie qui a fini 3ème à Koh-Lanta Fidji diffusé en 2017. J’étais au départ un simple fan. Il y a presque un an, lorsque j’ai décidé de me remettre à l’écriture, j’ai pensé à elle. Je lui ai écrit, présenté mon projet et elle m’a dit oui. Elle ne me connaissait pas, ne m’avait jamais vu. Elle a été séduite par mon projet et a décidé de m’aider. Nous travaillons ensemble depuis. Nous nous sommes rencontrés deux fois pour que je lui pose des questions. Depuis je rédige son histoire qui ne se limite pas qu’à Koh-Lanta. Il y a un avant et un après. Il y a beaucoup de choses à découvrir sur elle. »

 

____________________________

Comment s’est déroulé ce projet ?

 

« Au début on discutait sur Messenger. Puis quand elle a accepté le projet, elle m’a donné son téléphone et on s’est parlé de vive voix.

Enfin on s’est rencontré deux fois dans un Starbuck sur Paris où on a travaillé sous forme d’interview que j’ai enregistrée. Je me sers de ces enregistrements pour retranscrire son histoire.

Parfois j’ai d’autres questions qui me viennent en écrivant. Je lui les envois par mail et elle me répond sous forme de vocal sur Whattsapp.

Malgré son emploi du temps surchargé elle prend toujours le temps de répondre. »

 

____________________________

Quand est-ce que tes lecteurs pourront découvrir cette biographie ?

 

« J’espère d’ici fin d’année. Je vais bientôt me mettre à la recherche d’une maison d’édition. Je pense que c’est un projet qui peut intéresser beaucoup de monde. Un de ces fans me suit depuis qu’il a découvert le projet. »

 

____________________________

Est-ce difficile d’écrire une biographie ?

 

« Non c’est très facile car Magalie me facilite énormément la tâche. Elle répond avec précision et énormément de détails. Je n’éprouve aucune difficulté à développer chacun des sujets abordés dans sa biographie. De plus, j’ai la chance que Magalie me laisse une liberté totale dans ma façon d’écrire. Elle m’accorde une totale confiance, ce qui fait que j’écris sans contrainte. J’en profite car ce ne sera peut-être pas toujours le cas dans mes futurs projets de biographies où je devrais respecter certaines exigences. »

 

____________________________

J’ai aussi pu remarquer qu’une nouvelle histoire pointait le bout de son nez sur ton Wattpad, « Irrésistible Persuasion ». Pourrais-tu nous en parler un petit peu ?

« Bien sûr. C’est un petit projet sur lequel je me fais plaisir, sans aucune contrainte. « Irresistible Persuasion » est inspiré de l’histoire de ma femme. L’histoire raconte la vie d’une jeune femme africaine, résidant en France qui découvre qu’elle détient le pouvoir d’influencer les décisions des personnes qu’elle a face à elle. Mais détenir ce pouvoir implique des responsabilités et il ne faut pas en abuser… je n’en dis pas plus, ce n’est pas un projet prioritaire. Il y aura la suite de « Seuls sur Terre » et un énorme projet qui sera probablement très long à mettre en place. J’imagine que tu vas me poser des questions à ce sujet lol. »

 

____________________________

N’étant qu’à ses débuts et afin de découvrir ce tout jeune récit, pourrais-tu nous donner une couleur qui selon toi, correspondrait à « Irrésistible Passion » ?

 

« Je dirais Gris car le pouvoir qu’elle détient sert à faire le bien (blanc) mais serait catastrophique s’il venait à être utilisé à mauvais escient (noir). Noir et blanc ça fait GRIS. »

 

____________________________

Tes récits sont tous bien différents les uns des autres, as-tu une préférence pour l’un d’eux malgré tout ?

 

« J’essaie effectivement de me diversifier. Pour l’instant je préfère « Seuls sur Terre » car j’aime énormément cette aventure ou le héros avance à tâtons. Quand je l’écris j’ai l’impression moi aussi de ne pas savoir ou je vais. L’histoire me guide dans l’intrigue et j’en ressens un plaisir immense. »

 

____________________________

Découvrirons-nous un jour ta plume au sein d’un autre genre ?

 

« Oui j’ai envie de me différencier. J’ai un projet par exemple dans le monde du basketball universitaire dont j’avais parlé dans une des précédentes questions et que j’aimerais amener à son terme.

Alors oui, la poésie j’y pense. Mais je l’envisage dans un mixte pas commun. Par exemple une histoire d’horreur en poésie. L’alliage pourrait être osé, risqué mais  intéressant. J’aime beaucoup les rimes donc je pense que j’écrirais des poésies à un moment ou un autre.

J’ai aussi un vieux fantasme, écrire un « one man show » car j’ai toujours été fasciné par ça et aussi parce que j’aime faire rire et que je suis très à l’aise avec un micro dans les mains. Mais bon, là, on est dans le rêve inaccessible. »

 

____________________________

Tu commences à bien me connaitre j’ai l’impression. Alors, peux-tu nous parler un petit peu de ce gros projet ?

 

« Mon rêve ultime est d’écrire une grande saga comme « Star Wars ». Mais c’est très compliqué car il faut une sacré base de départ. George Lucas a mis du temps à sortir son premier Star Wars.

L’idée serait un mélange entre Star Wars, Harry Poter, le Seigneur des anneaux, voire Avengers.

C’est très ambitieux mais si j’y arrive je pense que je vais prendre un plaisir immense à l’écrire. »

Conseils

Des

Que conseillerais-tu à un(e) auteur(e) qui souhaite se lancer dans un récit post-apocalyptique ?

 

« Je pense qu’il faut d’abord déterminer pourquoi il y a eu une situation qui a engendré un monde post-apocalyptique. 

Ensuite il faut amener petit à petit des indices qui vont éclairer le lecteur.

Après je n’ai pas vraiment de conseils car ce que je dis pourrait s’appliquer à un thriller ou à un autre genre. »

 

____________________________

Qu’est-ce qui est important pour toi dans l’écriture d’une biographie ?

 

« Il faut nouer une relation de confiance avec la personne sur qui on écrit. Lorsqu’on écrit une biographie, on devient, par la force des choses, un confident. La personne va peut-être raconter des choses qu’elle a gardé pour elle-même. Dans le cas de Magalie, elle se livre sans tabou. Pourquoi ? Parce qu’on a noué une confiance mutuelle.

Ensuite, si c’est possible, il faut faire quelques recherches au préalable. Dans mon cas, avant ma première rencontre interview avec Magalie, j’ai effectué des recherches sur internet qui m’ont servies lorsque je lui ai posé mes questions. »

 

____________________________

Que dirais-tu aujourd’hui à un(e) auteur(e) qui, comme toi auparavant, aurait des difficultés à partager ses œuvres ?

 

« Il ne faut pas avoir peur de faire découvrir ses œuvres quel que soit son style d’écriture. Les écrits ne plairont pas à tout le monde, forcément. Mais ils toucheront des lecteurs.

J’avais peur des critiques négatives. Au final, j’apprends et reçois des conseils qui m’aident à progresser.

Alors, lancez-vous ! Ça en vaut la peine. »

 

____________________________

Aurais-tu une petite anecdote d’écriture à nous raconter ?

 

« Oui, à un moment dans « Seuls sur Terre », les personnages échangent sur l’aventure qu’ils vivent. Ils se disent que lorsque l’histoire se finira ils feront un film pour raconter tout cela et qui aura pour titre « Seuls sur Terre ». Ensuite ils imaginent la bande annonce du film et les paroles sont exactement les mêmes que dans la première bande annonce que j’ai fait. C’est un petit clin d’oeil.

J’aime bien glisser des choses en rapport avec ma vie, genre un évènement qui se passe un 9 juin comme mon jour de naissance. »

Dernier mot

Un

« Tout d’abord, je te remercie pour ta gentillesse lors de cette interview. J’y ai pris énormément de plaisir.

Ensuite je remercie, devant tout le monde, ma femme qui me soutient au quotidien dans mon projet.

Je remercie aussi les auteurs confirmés qui me soutiennent et me prodiguent de nombreux conseils. Je vais en oublier mais je cite Mélanie, Luna, Elsa, Sophie, La Scandaleuse, Alexandre, Christian, Ian, François et bien d’autres… Je remercie tous mes amis qui m’encouragent et ceux qui me suivent que je ne connais pas et me soutiennent.

Je remercie Magalie pour la chance qu’elle m’accorde d’écrire sur elle. Je la remercie pour sa gentillesse, sa disponibilité et son soutien.

Ensuite, je veux dire qu’il faut croire en soi et écrire ce qui nous tient à coeur. Rien n’est impossible.

Enfin j’espère publier au moins une de mes œuvres avant la fin de l’année. Si un éditeur ou une maison d’édition est intéressé, je serai ravi. Quoi qu’il arrive je continuerai d’écrire car c’est un plaisir immense. »

Plume

L'avis de

Il s’agit là d’un récit dans lequel nous plongeons dès les premières lignes. On entre de suite dans l’histoire, dans l’inquiétude et l’incompréhension. Pour l’instant seuls deux chapitres sont publiés, il m’est donc difficile de donner un avis plus complet mais le début semble promettre de belles choses et une bonne intrigue. Adam est un personnage que l’on apprécie dès le début, entre autre par ses petits traits d’humours, ses petits pics d’autodérisions. Il nous amuse et nous emporte dans ce monde qu’aucun de nous ne connait et ne peut anticiper. On découvre à son rythme, en sa compagnie, les mystères qui entourent son réveil. On vit cette histoire en même temps qu’Adam, n’en sachant finalement pas plus que lui. Un début prometteur, mystérieux, où l’on s’interroge sur beaucoup de choses et où nous n’avons qu’une envie, connaitre le fin mot de tout cela !

Retrouver

SEBASTIEN SCHARLE

Merci à Sebastien pour cette Interview. N'hésitez pas à partager vos avis avec nous en commentaire et à découvrir les récits de Sebastien Scharle.