Nyx zachanariel

La Plume de

Histoire

Une

Quelque chose s'achève, quelque chose commence

FanFiction - Disponible sur Wattpad

« Après sa mort, Hitomi se réveilla dans un monde où les conflits se réglaient à torrents de feu et mers de boues envoyés à la figure d'un adversaire. Puisqu'elle n'était alors, à ce moment-là, qu'un bébé, elle décida de profiter de cette période pour tirer des plans pour sortir vivante de tout ce bordel et des évènements à venir. Et si, au passage, elle pouvait envoyer Danzô se faire foutre au pays des arc-en-ciel, sauver quelques personnages et faire en sorte qu'un certain démon-renard soit aimé et entouré dès son plus jeune âge... Eh bien, c'était tout gagné, pas vrai ? »

Auteure

Une

Depuis combien d’années environ l’écriture est entrée dans ta vie ?

 

« Ça a commencé quand j'avais six ans, donc ça fait seize ans que j'écris à peu près. Je lisais déjà des gros bouquins sérieux et merveilleusement bien écrits comme du Tolkien, et j'avais déjà l'habitude de raconter des histoires dans ma tête. Ma mamie m'a offert un carnet rose avec des fanfreluches et des paillettes, qui devait être un journal intime, mais je voulais écrire à propos d'autres choses. Ma mamie a été ma première lectrice, elle lisait mon carnet toutes les semaines en venant me chercher à l'école le mercredi. C'était un de nos moments privilégiés. »

 

____________________________

Que t’apporte l’écriture au quotidien ?

 

« Sur une journée de vacances, je passe plusieurs heures concentrées sur mon histoire d'une manière ou d'une autre, parce que c'est vraiment important quelque chose d'important pour moi. Bien entendu, en période scolaire, je passe moins de temps à réellement écrire, mais ça ne me quitte jamais vraiment. Écrire me permet de me détendre et en même temps me remplit d'énergie. Quand je suis motivée sur un projet comme je le suis en ce moment avec "Quelque chose s'achève, quelque chose commence", ce projet ne me quitte jamais vraiment, j'ai toujours une partie de mon cerveau concentrée dessus. Le mieux, pour moi, c'est quand j'ai une nouvelle idée pour nourrir ce projet, ça me fait l'effet d'une tasse de café intense, chaud, plein d'énergie. L'écriture est un moteur et un carburant, et je lui accorde tout mon temps. »

 

____________________________

As-tu, hormis l’écriture, d’autres hobbies ?

 

« Oui ! Je passe énormément de temps à lire, dans des situations parfois un peu improbable (j'adore lire en marchant quand il fait beau, et oui je fais bien attention à ce qui m'entoure quand je le fais), ça me permet de gérer notamment mon anxiété sociale et de me détendre. Je joue aussi aux jeux-vidéos (Assassin's Creed Odyssey, The Binding of Isaac et Stardew Valley en ce moment) pour me défouler, souvent des jeux solo. Plus rarement, je fais mumuse sur Photoshop (j'adore les aesthetics) et à quelques occasions je code un petit truc avec du HTML et du CSS, les deux seuls langages que je maîtrise. »

 

____________________________

Si tu ne devais garder qu’un seul et unique livre pour le reste de tes jours, lequel choisirais-tu ?

 

« Mon intégrale du Pacte des Marchombres, par Pierre Bottero. C'est une trilogie qui suit l'histoire d'Ellana, un personnage semi-secondaire de deux autres trilogies de Bottero. J'y suis très attachée, j'adore l'histoire, le style d'écriture, la délicatesse qui s'en détache. C'est le genre de roman que je rêve d'écrire un jour. »

 

____________________________

Admettons un petit instant que je possède une baguette magique, au travers de quel personnage de livres t’imaginerais-tu le mieux ?

 

« Ophélie de la saga La Passe-Miroir. Je me retrouve énormément dans ce personnage, sa douceur, son côté introverti, ses connaissances et son assurance quand elle se trouve dans son domaine d'expertise. »

questions

Des

Pourquoi avoir eu l’envie d’écrire une fanfiction sur le manga Naruto ?

 

« Ça m'est venu en plusieurs fois je pense. D'abord, j'ai été fascinée par l'univers de Naruto dès les premiers arcs, et pendant très longtemps. Quand j'étais ado, je lisais beaucoup de fanfics dans cet univers, vraiment tout ce que je pouvais trouver. Mais c'est seulement en juillet dernier que j'ai commencé à m'intéresser à ce qui se faisait maintenant, et du côté anglophone, toujours en avance dans ce domaine. J'ai lu de véritables pépites, des fanfictions hyper-longues et détaillées, j'en trouvais toujours une de plus, c'était fascinant de voir comment les différents auteurs interprétaient l'univers. Cependant, le déclic de mon côté ne s'est fait que quand j'ai regardé l'AMV No Happy Ending par Kenny Creates (il est fabuleux, mais attention, spoiler). En quelques secondes de vidéo, je savais soudain ce que je voulais faire, et comment le faire ! L'inspiration m'est toujours venue comme ça, avec la délicatesse d'un coup de poing et quand je ne suis pas vraiment prête. Cette fois n'a pas fait exception. Je m'y suis mise quelques minutes plus tard, le temps de décider comment Hitomi avait été dans le Monde d'Avant, ce qu'elle avait fait, comment elle était morte. J'étais partie, et je ne me suis pratiquement plus arrêtée depuis. »

 

____________________________

Peux-tu nous parler du personnage d’Hitomi ?

 

« Hitomi a vécu une courte vie de souffrance et d'isolement. Elle était orpheline, sans amis, isolée par la maladie qui la rongeait lentement, et elle a su très tôt qu'elle mourrait avant d'atteindre la trentaine. Quand c'est arrivé, elle a eu un dernier sursaut de volonté désespérée, une dernière prière sur les lèvres... Et s'est retrouvée dans la peau d'un poupon. C'était tout ce que je savais d'elle en écrivant la première phrase de ma fanfiction. Elle s'est développée au fil des lignes de son propre chef, rancunière mais fidèle, douce mais impitoyable. Vous la verrez grandir, évoluer, savourer ses réussites et affronter ses échecs. J'ai beaucoup d'affection pour ce personnage, sans doute parce qu'on partage certains traits de caractère qui me sont chers : la passion de l'écriture (pour elle, à travers les sceaux), la curiosité intellectuelle, l'attachement vif à ses êtres chers qui la poussent à de grandes extrémités pour les défendre et les protéger. »

 

____________________________

Pourquoi avoir souhaité créer un personnage de toute pièce ?

 

« Avec l'idée que j'ai eue, j'avais deux choix : inventer un personnage, ou effectuer la réincarnation dans un personnage déjà existant. Je me suis dit que si j'inventais un personnage de toutes pièces, j'aurais de meilleures possibilités d'exploration et de développement de l'univers, deux points en termes d'écriture qui me tiennent particulièrement à coeur. Ma décision s'est prise quasiment tout de suite ! Je suis très contente de l'avoir fait, ne serait-ce que parce que ce choix m'a permis de développer ou créer des personnages que j'adore, comme Kurenai, Ensui et Shikaku. »

 

____________________________

Ton récit, tu l’avais déjà écrit une première fois. Pourquoi ce désir de le réécrire ?

 

« En fait c'était le début d'un défi d'écriture, en février de cette année. J'avais commencé avec un petit roman en mode "romance de noël" pour répondre à un appel à textes, mais je n'arrêtais pas de repenser à ma fanfiction. Du coup un soir, je me suis plantée devant la V1 et je me suis demandé ce qui n'allait pas, ce qui faisait que je bloquais. J'ai trouvé la réponse... Et écrit deux ou trois fois plus que ce que j'avais prévu comme objectif. La forme adoptée pour la réécriture me plaît mille fois mieux, tout comme la psyché beaucoup plus sombre et instable du personnage, qui a tendance à glisser fréquemment dans ses faiblesses et travers connus. »

 

____________________________

Comment s’est déroulée la réécriture ?

 

« J'avais déjà une trentaine de chapitres de la V1, et j'en étais à peu près à l'arc du Tournoi. Dès le début de ma réécriture, j'ai réalisé que je voulais prendre mon temps, cette fois. J'ai laissé l'histoire me parler et décider où elle voulait aller plutôt que de tenter de la contraindre dans une direction en particulier. C'est ainsi qu'est né le personnage d'Ensui Nara, entre autres. Je n'avais pratiquement pas besoin de revenir sur mon premier essai, parce que tout se développait naturellement. Il ne m'a jamais été aussi facile et bénéfique d'écrire que depuis que j'ai commencé cette réécriture. Il m'a fallu deux mois pour rattraper le nombre de chapitres que j'avais précédemment, mais cinq pour retourner au point de l'histoire contenant le Tournoi. J'ai ajouté énormément de contenu à cette version, dont du background dont le canon et la première version manquent cruellement. Vous n'avez pas fini de découvrir de nouveaux aspects de l'univers, croyez-moi ! »

 

____________________________

As-tu déjà écrit d’autres fanfictions auparavant ?

« J'ai surtout écrit des one-shots, en vrac, Amour Sucré, Harry Potter, Sherlock BBC, Gosick, Death Note. Ces fanfics ont été de fabuleux exercices d'écriture à mes yeux, mais elles ne m'ont jamais autant accrochée que ce que je fais maintenant. Cela dit, sans elles, je ne serais sans doute pas capable de sortir un titan de mon chapeau aujourd'hui. À mes yeux, il est très important de commencer petit, de se faire une expérience avant de se jeter dans le grand bain. Je sais que d'autres auteurs et autrices fonctionnent autrement, mais commencer petit me rassure vraiment. »

____________________________

J’ai pu voir sur ton compte Wattpad que tu avais écrit des fanfictions sur l’univers de Harry Potter, peux-tu nous en parler un petit peu ?

 

« "Until the very end" est une fanfiction AU dans laquelle Sirius a été retrouvé vivant après avoir traversé le Voile. Lors de l'hommage final après la Bataille de Poudlard, il rencontre Anthéa, une sorcière française avocate qui a espionné pour l'Ordre au Département de la Justice Magique. Ils sont tous les deux brisés par la guerre, de deux façons différentes, mais peu à peu, ils apprennent à se connaître, à soigner les blessures de l'autre. C'est une fanfiction que j'écrivais sur mon temps libre... Jusqu'à ce que je n'en ai plus et que je traverse un épisode de santé particulièrement complexe. Quand je suis revenue, je ne me souvenais pas de la moitié de mes idées pour cette fanfic (juste que c'était censé mal finir), et je n'arrivais plus à l'écrire. Je ne regrette pas, cela dit : cette fanfiction m'a aidée à définir un style que je cherchais encore à l'époque, et à me rappeler que ça me faisait en fait du bien d'écrire de la fanfiction. J'ai aussi écrit des petits prompts : Le Voile parle des derniers instants de Sirius, tandis que Le Monstre nous montre un James Potter pernicieux, rusé, manipulateur. Quand je dis que pour moi c'est important de commencer petit quand on écrit, c'est exactement de ce genre de textes dont je parle. Sans eux, je ne serais sans doute pas en train d'écrire Quelque chose s'achève, quelque chose commence aujourd'hui. »

____________________________

Es-tu dans le respect très strict de l’univers de Naruto ou apportes-tu des modifications pour remodeler cet univers à ta manière ?

 

« J'ai longtemps hésité entre deux écoles de la fanfiction : "canon compliant", qui colle un maximum au canon d'un univers jusque dans ses détails, ou une sous-catégorie des univers alternatifs, le "fix it", lequel désigne les fanfictions se trouvant toujours dans l'univers du canon mais qui changent un/des aspects de l'œuvre que l'auteur n'apprécie pas. Finalement je me suis orientée vers cette deuxième catégorie, parce qu'il y a énormément de choses qui ne me convenaient pas dans Naruto. J'adore cette histoire, cet univers, mais je suis assez lucide pour reconnaître et pointer ses défauts. Dans cette fanfic, par exemple, Kurenai est l'égale de ses pairs Kakashi et Asuma. Comme eux, elle est terrifiante, botte des culs. Les personnages, en général, ne peuvent pas être résumés en un ou deux traits de caractère. J'espère pouvoir dire que je leur amène de la profondeur au fil de l'histoire. J'ai aussi développé beaucoup d'aspects négligés dans le canon, comme le fonctionnement du fûinjutsu ou la dynamique d'une relation mentor/apprenti et en quoi elle diffère de celle entre un élève et son sensei. Et ce ne sont que des exemples, parce que je ne pourrais vraiment pas lister tous les changements que j'ai appliqués ou que je prévois d'appliquer tant il y en a. »

 

____________________________

 

Tu as aussi écrit un récit en anglais, peux-tu nous en parler ?

 

« You Don't Know est un recueil de prompts dans l'univers de Naruto, qui suit une liste de thèmes que j'ai sans doute quelque part dans un dossier. Je n'ai publié que le premier texte mais j'en ai deux de plus, l'un sur Tsunade, l'autre sur Zabuza. Le premier prompt, Introduction, présente la nervosité de Sakura lors de son premier jour à l'Académie. Ces prompts étaient censés être canon compliant et c'est sans doute la raison pour laquelle j'ai cessé d'en écrire : tant de personnages ont vu leur potentiel gâché (Konan, on parle de toi) que je préfère désormais les explorer à ma manière. Je les ai écrits en anglais parce que cette langue est très importante pour moi : la majorité de mes lectures se font en anglais et je ne perds pas de vue l'idée de me servir un jour de cette langue pour écrire une longue fanfiction, voire carrément traduire Quelque chose s'achève, quelque chose commence (même si je préférerais qu'une personne native le fasse parce que je ne comprendrai jamais la langue comme eux). »

 

____________________________

Parmi ces différents écrits, est-ce qu’il y en a un qui a une place toute particulière dans ton cœur ?

 

« By Revenge and Peace, l'un de mes prompts, celui sur Zabuza. J'en suis assez fière, parce que je l'ai écrit après un examen de compréhension à l'audition en anglais. Je ne pouvais pas partir tant que l'examen était en cours, pour ne pas risquer de déranger les autres, mais je m'ennuyais vraiment très fort, du coup j'ai pris mon brouillon, j'ai commencé à écrire... Et puis au moment de ramasser les feuilles, mon prof me l'a pris ! Quelques jours plus tard, il m'a envoyé un mail avec un scan de la feuille et quelques erreurs soulignées, et m'a dit que je devrais le finir parce que c'était vraiment bien écrit. Puis encore quelques jours plus tard, une autre de mes profs, celle d'expression écrite, m'a envoyé un mail pour me dire qu'elle serait intéressée par la lecture de mes autres écrits en anglais ! Ce prompt compte pour moi surtout pour cette histoire que je trouve vraiment improbable et adorable en même temps. »

 

____________________________

Que représente ta fiction sur l’univers de Naruto pour toi ?

 

« Là tout de suite c'est assez compliqué à définir. D'abord, elle ne me quitte jamais vraiment. Quand je ne suis pas occupée à travailler dessus, j'ai des flashes de scènes qui me viennent et vraiment envie de les écrire. Elle me remplit d'un sentiment de satisfaction et de succès... Alors que je ne l'ai même pas encore finie ! Elle me permet d'expérimenter, de peaufiner mon style, de jouer avec les lecteurs et avec mon propre cerveau. J'ai toujours envie de retourner dessus, même quand mes doigts sont douloureux et que je commence à voir trouble. Certains arcs à venir me donnent des papillons dans le ventre. J'ai envie de tout partager avec les lecteurs, d'avoir leurs avis, et je frétille de joie à chaque review que je reçois. »

 

____________________________

Souhaiterais-tu un jour éditer l’un de tes écrits ?

 

« Un jour, j'aimerais pouvoir faire éditer un roman dans le circuit classique, ne serait-ce que pour accomplir ce rêve de gamine. Je sais déjà quelles maisons d'édition je viserais si j'avais un bon manuscrit à proposer... Mais d'abord, je finis le titan qui me sert de fanfic ! »

____________________________

Comment t’es venue l’idée du titre de cette fanfiction ?

 

«  "Quelque chose s'achève, quelque chose commence" est le titre de l'une des quêtes de fin de The Witcher 3 (et le titre du huitième livre de la saga Le Sorceleur, encore inédit en France). Cette quête m'avait marquée, et je trouvais son nom particulièrement adapté à une fanfiction pareille. En effet, dès le premier chapitre, quelque chose s'achève... Et quelque chose commence. »

 

____________________________

Si je ne te donnais que cinq mots pour la résumer, lesquels choisirais-tu ?

 

« Réécriture, aventure, famille, romance, titanesque »

 

____________________________

Quels sont les genres littéraires que tu souhaiterais explorer à l’avenir ?

 

« La fantasy et la romance, ainsi que le YA. Ce sont mes genres de lecture de prédilection et il me semble tout naturel d'écrire les bouquins que je voudrais lire. »

 

____________________________

As-tu d’autres projets d’écriture en ce moment ou te concentres-tu principalement sur ce récit ?

 

« Je me concentre uniquement sur ma fanfic, parce que je me connais bien assez pour savoir que si je commence à me disperser, je vais lâcher ce que j'ai en cours. Par contre, je sais sur quoi je travaillerai une fois ce titan terminé : un roman dans un univers que je devrai créer avant même de me remettre à l'écriture. Je veux aussi explorer des pairings et headcanon de Naruto qui n'ont pas leur place dans ma fanfic (même si pour ne pas avoir leur place, il faut vraiment y aller) comme le Mikoto-Kushina  qui y est mentionné mais pas exploré. Je ne pense pas réécrire une fanfic aussi longue en tout cas. À la base, Hitomi devait se réincarner à travers tous les univers que j'aime en emportant avec elle les facultés acquises dans ses dernières vies, mais vu la longueur et le temps que ça me prend pour écrire sa première réincarnation, je m'arrêterai là avec elle. »

conseils

Des

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un souhaitant écrire une fanfiction sur un univers en particulier ?

 

« Tout d'abord, je vous dirais de ne pas vous prendre la tête avec les critiques qui vous reprochent de trop/pas assez-vous éloigner du canon, parce que quoi que vous fassiez des gens vous reprocheront l'un ou l'autre (voire, croyez-moi, les deux à la fois). Pour les informations sur l'univers canon, si vous parlez anglais, vous voudrez quasiment toujours privilégier les wiki anglais, bien plus complets, ainsi que les channels Reddit. N'hésitez pas à trouver les fans de l'univers que vous aimez parce que parler de votre texte peut vous motiver énormément, mais attention aux personnes toxiques qui se trouvent dans absolument tous les fandoms et voudront plaquer leurs attentes sur vous. Aussi, si quelqu'un vous envoie un commentaire ou une review virulente et impolie, n'hésitez pas à lui dire que s'il ou elle n'est pas content•e de ce que vous écrivez, il ou elle peut toujours aller écrire sa propre fanfiction. Testé, approuvé. »

 

____________________________

Qu’est-ce qui est rédhibitoire pour toi dans un récit ?

 

« Le manque de cohérence du récit envers lui-même. Je trouve ça insupportable, que ce soit chez moi ou chez les autres. Vous avez écrit tous les chapitres avant celui où ça coince. Vous savez ce qu'il y a dedans. Comme je sais que moi-même ça m'arrive de coincer, je relis très régulièrement mon texte ou au moins les endroits où je parle d'un certain point de l'intrigue pour vérifier que tout est cohérent, et je prends des notes. »

 

____________________________

Aurais-tu une anecdote d’écriture à partager avec nous ?

 

« Quand j'écris, j'ai tendance à avoir en tête une ou deux phrases d'avance, et parfois mes doigts sont en mode "non non, je ne veux pas écrire ce mot, arrête". Ça arrive surtout en sprint parce que j'écris vraiment très vite pendant ces phases. Une fois, à cause de ça, j'ai écrit un paragraphe entier en décalant tout d'une lettre sur le clavier. Oui, j'étais dégoûtée en levant les yeux et en le réalisant. Ca m'apprendra à écrire sans regarder ni le clavier ni l'écran. »

 

____________________________

Si je ne te demandais de partager qu’un seul et unique conseil au sujet de l’écriture, lequel ce serait ?

 

« Écrivez ce que vous voudriez lire. Je sais que ça paraît évident, mais beaucoup de gens ne le font pas, et ça se sent. Soyez votre premier fan, même si ça s'apparente à de la vantardise, parce que vous avez besoin que quelqu'un vous inonde de compliments, que personne ne le fera à votre place et que pour le faire sincèrement vous devez faire quelque chose que vous aimez. »

dernier mot

Un

« Chers futurs lecteurs, avant tout, merci de vous intéresser à ma fanfiction, ça me fait énormément plaisir, même si on ne se connaît pas ! N'hésitez pas à me poser des questions si elles vous viennent, ou même à bavarder à propos de l'histoire parce que j'adore ça ! D'ailleurs, si vous n'avez pas lu Naruto, ou que vous n'avez pas tout lu, normalement, vous pouvez quand même comprendre, donc si c'est ça qui vous freine mais que vous avez quand même envie de lire, n'hésitez plus ! »

Plume

L'avis de

Si nous parlons un instant des goûts, il faut savoir que je ne suis pas une fan de mangas et que je m’y connais peu, voire pas du tout dans ce domaine. Naruto était un nom que j’avais déjà entendu vaguement mais je ne connaissais absolument pas. Pour toutes ces raisons, c’est évident que je ne pourrais dire si le récit est proche ou non, de l’œuvre originale ou vous partager d’autres détails de comparaisons. Je resterais simplement sur les sujets que je maitrise un petit peu plus !

 

Malgré le fait que les mangas ne m’attirent pas particulièrement, ta plume a su m’attraper pour me plonger dans ton récit. J’aime ta façon de nous emmener dans ton écrit, tes descriptions et les mystères qui planent dès le début. Tu nous parlais de profondeur et c’est quelque chose que l’on retrouve en effet dans ton histoire. Les éléments sont étudiés avec soin, tu n’as pas peur de t’attarder un petit peu ce qui donne un récit qui se veut cohérent et intéressant.

 

L’explication se trouve peut-être dans mon ignorance sur les mangas mais je trouve personnellement que ton récit à une belle touche d’originalité. Le parcours d’Hitomi, ton personnage principal attise la curiosité et dès les premières lignes, la singularité de ton histoire a su me happer. En bref, ta plume et ton originalité ont su me plaire dans cet univers dont je ne connaissais rien et ce fut un grand plaisir de découvrir pour la première fois pour moi, une fanfiction sur un manga !

Nyx zachanariel

Merci à Nyx pour cette Interview. N'hésitez pas à nous donner votre avis en commentaires et à découvrir le récit de Nyx.

  • Twitter PlumeAuteurs
  • Facebook La Plume de vos Auteurs

Cliquer sur une publicité rapporte quelques centimes au site afin d'aider à le financer. Merci à chaque personne qui prendra ces quelques secondes.