Lily

La Plume de

Une Auteure

Depuis combien d’années environ l’écriture est entrée dans ta vie ?

 

« Je pense que l'écriture à plus ou moins toujours été là. Petite j'avais des carnets ou je gribouillais quelques lignes de petites histoires mais, je n'allais pas vraiment plus loin ne voulant pas gâcher les pages du carnet. Mais j'ai commencé à me lancer réellement à 12 ans grâce à une camarade de classe qui avait écrit une histoire. Je me suis lancé à en écrire à mon tour que je n'ai jamais fini d’ailleurs puis il y a eu une pause. Et je suis réellement replongées dedans deux ans plus tard en pleine crise d'adolescence. Me sentant mal dans ma peau l'écriture était un refuge. Et depuis je n'ai jamais arrêté. »

 

____________________________

Qu’est-ce que l’écriture t’apporte ?

 

« Lorsque j'écris c'est une parenthèse sur le monde qui m'entoure. Un moment rien que pour moi où je laisse sortir ce que j'ai dans ma tête comme un trop pleins. C'est aussi un sentiment de liberté je trouve. »

 

____________________________

Hormis l’écriture, as-tu d’autres hobbies ?

 

« Oui. La lecture évidement qui un autre moyen de s'évader. J'aime le montage vidéo ça me permets de créer d'autres histoires sur un autre format que l'écrit. J’aime bien aussi me balader pour décompresser. Regarder des films et séries. »

 

____________________________

Si tu ne devais garder qu’un seul et unique livre pour le reste de tes jours, lequel choisirais-tu ?

 

« La question super difficile... Je pense que je ne pourrai pas choisir, chaque livre que j'ai, représente un moment de ma vie, une émotion où une envie à un instant précis. Et choisir seulement l'un d'entre eux serait vraiment dur pour renoncer à tout le reste. »

 

____________________________

Admettons un petit instant que je possède une baguette magique, au travers de quel personnage de livres t’imaginerais-tu le mieux ?

 

« Je vais te dire Louisa Clarke de Avant Toi de Jojo Moyes. Elle est anglaise et vient d'un roman contemporain. Si je l'ai choisi elle c'est qu'elle est simplement normale. A travers elle, je me suis beaucoup identifié pour ses galères, j'en ai eu pas mal ces dernières années. Et voir un personnage à peu près de notre âge avoir du mal à s'en sortir bah ça fait juste un bien fou. Elle est très courageuse, surtout avec ce qu'elle vie, traverse avec Will. C'est une amie que j'aimerai avoir car on peut compter sur elle dans tous les cas. »

 

____________________________

Quels sont les genres d’histoires que tu aimes lire ?

 

« Alors je lis un peu de tout. Je vais du Roman Historique en passant par la Romance, Chik-Lit, Roman Contemporain, Young Adult, Thriller et Policier. »

____________________________

 

On en a discuté au préalable mais peux-tu nous parler un peu de de la dyspraxie et de la dysorthographie ?

 

« La Dyspraxie est appeler ainsi à cause d'une zone du cerveau qui s'appelle la praxie ce qui a pour effets des retards cognitifs qui peuvent être compensés avec de la rééducation. Comme l'orthophonie. 

 Du coup pour expliquer le plus simplement c'est des neurones dans le cerveau qui ne marche pas. Comme s’ils avaient grillé. Chez certaines personnes ça peut être détecter tôt ou tard durant la scolarité. Voir chez certaines personnes carrément à l'âge adulte par exemple en passant simplement le permis. Ça touche 5% de la population sans compter la dyslexie etc.

 

Dans mon cas ont l'as su tôt, dès l'école primaire. J'ai parfaitement compensé certaines difficultés comme l'écriture ou l'on ne voit rien. Par exemple pour les maths j'ai toujours du mal surtout certains trucs. Ou le repérage dans l'espace en particulier sur des plans qui est plus compliqué. Je peux ne pas comprendre certains énoncés par exemple, des problèmes en math ou code de la route. Je peux comprendre une chose alors que l'autre en comprend une autre. Ça amène de la fatigue car ça demande beaucoup de concentrations dans certaines tâches. Dit comme ça je sais, on a l'impression que finalement ce n'est pas si compliqué mais ça l'est. A l'école certaines années scolaires ont été très problématiques à cause de ça, c'est un handicap invisible.

 

En plus de ma dyspraxie j'ai aussi une dysorthographie qui est un trouble lié. Donc pour lire je dois être forte en français de base mais combiné ça avec la dyspraxie cela fait que je ne vois pas forcément s’il manque des mots ou non. En fait, je ne relis pas ce que j'ai écrit mais ce que je pense avoir écrit. J'essaie de compenser en relisant à l'orale.

 

Quant à la dysorthographie, elle touche l'orthographe des mots et un peu les notions de conjugaisons je pense. Ajouté ces deux choses avec votre passion de l'écriture et vous avez une bonne dose de culpabilité par moment. Car oui quand vous ne voyez pas toutes vos fautes, que l’on vous demande faire attention à l’orthographe ou que l’on me dit que j’oublie pleins de mots, on finit par culpabiliser. Même si cela est indépendant de notre volonté. 

 

Après voilà mes petits neurones grillés font partis de moi, j'ai fait beaucoup de chemin pour en arriver là aujourd'hui. Et j'en suis plutôt fière même si par moment cela est frustrant il faut bien le dire. Mais ce n’est qu’une partie, qu'une facette de la personne que je suis et cela ne me définit absolument pas. »

Son écrit

Tu cites dès les premières lignes Martin Luther King, pourquoi ce choix ?

« Je cherchais une citation pour commencer le livre et je voulais une sur les rêves et je trouvais celle de Martin Luther King forte et pleine de sens. Mais MLK ne m'a pas inspiré pour le récit j'avais une bonne partie de l'histoire en tête avant de trouver la citation. J'avais étudié Martin Luther King au lycée en cours d'anglais et cette citation de son discours à Washington m'a marquée. Si Lui dit ça dans le sens que quel que soit notre couleur de peau l'Homme peut parfaitement vive en communauté sans toute les discriminations que communauté minorité peuvent subir. Si je la reprends dans The Dream c'est que le fameux I have dream peut faire référence à l'enfant que Charlie a été avec ses rêves ainsi que l'adolescente. Et que tu fois arrivés à l'âge ont espère que certains en particuliers se réalise. D'autre auquel nous n’avions jamais pensé peuvent nous tomber dessus du jour au lendemain. Mais avant tout que se passe t'il quand ou rêve de quelques choses? Comment l'on peut agir si l'un d'autre nous est soudain accessible quel choix décidons-nous? Foncer ou se poser trois milles questions? Et si l'un par en fumé que comme l'on gère ça? »

 

____________________________

Comment t’es venue l’idée de cette histoire ?

 

« Tout simplement d'un rêve il y a quatre ans d'où le titre. J'ai rêvé d'une jeune fille qui se trouvait à la cérémonie des Oscars et juste avant que je sache quelle statuette elle avait gagné je me suis réveiller. Pendant des jours il m’a hanté jusqu'à ce que je décide de poser les premières lignes de l'histoire de Charlie. »

 

____________________________

Peux-tu nous parler un peu de ton personnage principale, Charlie Brown ?

 

« Charlie a 24 ans au début de l'histoire, elle est Franco-Britannique. C'est une jeune femme qui manque de confiance en elle et qui, dans les situations qui la stresse à une légère tendance à faire des gaffes. Elle croit beaucoup en ses rêves et est déterminée à en accomplir certains. Et vivre la vie qu'elle veut en Grande-Bretagne. Elle ne voit pas forcement ce qui peut être sous ses yeux. Elle est un peu naïve par moment mais a le cœur sur la main. 

Elle s'est expatriée à Londres pour ses études supérieurs et vie depuis en colocation avec sa meilleure amie Cecily. Et elle est scénariste. »

 

____________________________

Pourquoi avoir souhaité que cette dernière travail dans le monde du cinéma, comme scénariste ?

 

« Vu que cela s’est imposé comme une évidence dans mon rêve je n'ai pas trop eu le choix ! Et puis je ne vais pas mentir, j'adore cet univers et les films donc je n'ai pas hésité un seul instant à rester sur mon idée. Elle est scénariste parce que je voulais parler d'un métier de l'ombre dont l'on parle rarement. »

 

____________________________

Quel serait, dans ton récit, le personnage qui te ressemblerait le plus ?

 

« Je ne sais pas si je ressemble à un personnage en particulier mais je pense être un peu un mix entre Charlie et Cecily. Certains personnages de l'histoire ont sans doute une partie de moi sans que je m'en sois aperçu à l'écriture. »

 

____________________________

Lorsque tu créer tes personnages, t’inspires-tu de personnes de ton entourage ?

 

« Non aucun de mes personnages dans mes histoires n'est inspiré de personnes réelles. Je laisse le personnage venir à moi comme il est à mesure que j'avance dans l'écriture. Mais Cecily et un autre personnage de The Dream sont légèrement inspiré de certaines de mes amies. »

 

____________________________

As-tu un autre projet d’écriture en cours à côté de « The Dream » ou te concentres-tu là-dessus uniquement pour l’instant ?

« Oui j'ai d'autres projets en cours à coté de The Dream. Je publie des fanfictions sur mon autre compte Wattpad avec lequel j'ai décidé de tenter l'aventure sur ce site. Je bosse aussi sur la suite de The Dream donc le deuxième tome et le midquel et le troisième tome mais pour les deux derniers se sont surtout les idées pour le moment. J’ai un projet de duologie autour du cinéma mais complètement différent de The Dream sur lequel je note pas mal d'idées. »

____________________________

En parcourant ton écrit, on apprend que ton personnage apprécie énormément Shakespeare, est-ce aussi ton cas ?

 

« Oui, J'adore également Shakespeare que ce soit pour les pièces de théâtres ou les sonnets qu'il a pu écrire. A vrai dire le choix de faire aimer Shakespeare à Charlie s'est imposé de lui-même. Même si dans un premier temps j'ai hésité. Et puis comme je voulais un lien qui la relie à Will et qui soit une sorte de déclencheur de leur relation. »

 

____________________________

As-tu pour projet d’éditer l’un de tes écrits ?

 

« Oui c'est l'un de mes rêves ! Alors bien évidement sur The Dream et ses suites, la duologie autour du cinéma. Pour le cinéma pour le premier on voit avant tout l'histoire de Charlie sur plusieurs années donc ça raconte la vie d'une femme. La deuxième partie de The Dream, ça se situe sur une période plus courte. J'ai des romans, des projets historiques parce que l'histoire est une de mes autres passions. Et un projet fantastique qui normalement devait être la première histoire que je voulais soumettre pour être édité. Mais comme j'ai décidé de la reprendre complètement elle attend sagement sur mon disque dur. »

 

____________________________

Quelle est ta plus grande fierté, la chose qui te rend la plus heureuse concernant « The Dream » ?

 

« Je dirai parler de la vie avant tout. Découvrir la vie d'hommes et de femmes qui essaient d'arriver à leurs objectifs de la et ils font tout pour y arriver avec l’impact des décisions qu'ils peuvent prendre sur celle-ci. Ou quel impact peut avoir les imprévus de la vie sur eux. Plonger le lecteur principalement dans la vie Londonienne car j'adore y retourner grâce à cette histoire. »

 

____________________________

 

Quel genre préfères-tu traiter dans tes écrits ?

 

« Bonne question, je dirais pour le moment la romance car c’est principalement ce que j'écris pour le moment. Ce que j'aime dans ce genre c'est que l'on peut écrire la vie de tous les jours d'un personnage en plaçant une intrigue amoureuse autour. C'est comme voir évoluer un couple ou autre par exemple comme il y en a des centaines dans la vie de tous les jours. Mais que l'on peut voir telle une petite souris comment ils se débattent avec toutes les embuches que l'on met et comment ils s'en sortent. Et puis dans la romance, j'adore avoir ces moments de douceurs dans l'histoire. »

 

____________________________

Tu nous as dit avoir écrit d’autres histoires auparavant, peux-tu nous en citer une que tu as particulièrement aimé écrire ?

 

« Je dirais celle qui est fantastique qui se déroule de nos jours et qui se mélange aux légendes arthurienne. Ça a été un sacré boulot en recherche mais je me suis vraiment éclaté avec. Elle raconte l'histoire d'une jeune fille qui est sorcière et qui connait ses pouvoirs mais qui ne sait pas tout sur sa véritable identité. Et il se trouve qu'elle est la clé contre les forces du mal qui vont s'abattre sur la communauté magique et non magique. Et qu’en vérité les légendes ne meurent jamais vraiment. 

Elle va aussi comprendre que certains événements arrivés dans le passé ont en réalité une toute autre signification. Mais elle peut compter sur l'appui de ses amis tandis que le coté familiale va plutôt partir en vrille. C'est aussi sur une quête d'identité ce qui nous fait vraiment réfléchir à comment nous nous définissons nous-même »

 

____________________________

Peux-tu nous parler un peu des fanfictions que tu écris actuellement ?

 

« Mes fanfictions qui sont sur mon premier compte Wattpad sont principalement sur l'univers de Marvel et Games of Thrones.

Pour Marvel il y a une en deux tomes qui suivent Black Widow et Hawkeye, au moment de leur rencontre lors d'une mission et comment cela les a amenés jusqu'à ce qu'ils sont aujourd'hui.

Et l'autre sur GOT est du point de vu alterné de Sansa et Tyrion, pareil en deux tomes. J'avais commencé à shipper les personnages à la saison 3 à l'origine je ne devais pas faire fanfic sur cette histoire. Je m'étais juste amusé à faire un petit montage vidéo sur eux et l'idée à persister donc je me suis lancé. 

Là on voit le personnage à partir de la saison 2 et l'impact des évènements qui se joue à Westeros. Pour les besoins de l'histoire j'ai rajouté des évènements ou par exemple certains ne se déroulent pas au même moment que dans la série. Sansa est également plus âgée par choix et par simplicité. »

 

____________________________

Tu nous as parlé des montages vidéos que tu aimais faire, en aurais-tu un publié sur Internet que tu pourrais partager avec nous ?

« Alors pour les montages vidéos pour le moment je n'ai publié sur ma chaîne que la bande-annonce de The Dream et un montage qui résume en partie le premier tome de l'histoire d'une amie que j'ai rencontré grâce à Wattpad. Promis les montages de différents univers que j'aime devraient bientôt arriver sur ma chaîne, c'est juste que pour le moment je n'en ai pas mis. »

 

____________________________

 

Aurais-tu une petite information croustillante à nous donner sur la suite de The Dream ?

 

« Ok! Alors le deuxième tome est plus sombre et il se déroule quelques années après le premier tome. Voilà ! »

Les Conseils d'écriture

De Lily

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite écrire mais qui n’ose peut-être pas, dû à un handicap ?

 

« De ne pas avoir peur des retours ils sont là pour nous aider même si, de temps à temps autre quand quelqu'un nous signale énormément de fautes cela peut nous faire culpabiliser, mais il ne faut pas. Oui, le retour peut être dur mais les gens sont avant tout là pour nous aider à nous améliorer, il faut prendre du recul et se dire que plus on pratique plus on s'améliore. Pour ma part j'ai commencé avec la fanfiction justement dans ce but, je voulais faire des histoires qui m'amusent pour les gens en ligne tout en travaillant sur The dream à coté, ce qui m'a permis de m'améliorer. Après voilà, le handicap sera toujours là donc si l'on ne se lance pas un jour on le fera jamais. Il faut braver cette peur et seulement s'amuser à écrire et garder bien en tête qu’on le fait avant tout pour soi ! »

 

____________________________

Si tu ne devais donner qu’un seul conseil à un(e) autre auteur(rice), lequel se serait ?

 

« Garder le plaisir de d'écrire, que si on a la page blanche ce n'est pas grave. Si l'on a envie de faire dix milles projets en même temps, le faire. Que l’on écrive ce que l'on veut que ce soit de la romance du thriller ou qu’il y est des scènes hots ou non. Cela est avant tout notre histoire et nous ne devons pas la faire pour les autres. L’écriture doit rester un moment d'évasion, une fenêtre sur un ailleurs qui nous permets de nous évader. »

 

____________________________

Aurais-tu une petite anecdote d’écriture à nous raconter ?

 

« Le t-shirt de Charlie est inspiré d'un moment de pur délire avec des amies »

Le mot de l'Auteure

« Si vous êtes rêveur, que vous aimez les histoires d'amitié, d'amour, de cinéma, de voyages entre Londres ou Los Angeles : Charlie et Will vous attendent pour que vous découvrirez leur histoire ainsi que celle de leurs amis ! »

Mon Avis

Pour tous les amateurs de romance, cette histoire aura de quoi vous plaire. On entre dans la vie d’une jeune femme, dans sa tête et sa pensée. Une vie normale avec un soupçon de rêve comme l’indique le titre du récit. On vit ses rêves avec elle, ses actes, ses espoirs et ses désillusions. Je tiens aussi à saluer ton écrit, ta passion que tu réalises malgré les difficultés qui peuvent s’imposer à toi. Il est vrai qu’il y a quelques points nécessitant un travail tels que tes descriptions quelques fois trop présentes, trop détaillées ou bien quelques incohérences. Nous en avons parlé ensemble et il ne s’agit là que d’une touche pouvant être travaillée. Hormis cela, tu nous emmène dans l’esprit de Charlie, dans ses relations et nous nous immisçons dans sa vie en espérant à ses côtés. Tu mêles romance mais aussi traits d’humours qui rendent ton récit amusant et plaisant. A côté de cela, s’agissant d’une vision réaliste de la vie, tu nous donnes l’occasion de traverser les joies comme les peines, aucune vie n’étant entièrement parfaite.  Je pense qu’en travaillant les petites choses dont nous avons parlé, ton récit n’en sera que meilleur et encore davantage réaliste.

Retrouvez Lily et découvrez son récit

  • Twitter PlumeAuteurs
  • Facebook La Plume de vos Auteurs

Cliquer sur une publicité rapporte quelques centimes au site afin d'aider à le financer. Merci à chaque personne qui prendra ces quelques secondes.