Dorian Morin

La Plume de

Histoires

Des

L'écrivain Amoureux

+14 - Disponible sur Wattpad

« Danny James, un auteur de polars a vécu deux histoires d'amour. La première : avec une amie du lycée. Elle l'a quitté pour un autre homme. La deuxième : avec une chanteuse. Elle l'aurait quitté pour des raisons religieuses. Danny fait une descente aux enfers.Il boit, fume et couche avec des prostituées. Sept ans plus tard, Danny a des nouvelles de ses ex. La première est mariée et la deuxième est fiancée. Danny ne pense qu'à une chose : se venger à tout prix »

Tome I - St Bétache, ville de l'enfer

Thriller  ❘  Horreur  ❘  Fantastique  ❘  + 14  - Disponible sur Wattpad

« Bertrand Alpho, un tueur de vampires dépressif retourne à St Betache sa ville natale. Il rencontrera quelques vampires et il retrouvera son premier amour Rawell Safia. Mais Bertrand va devoir faire face à la patronne des vampires Sophie Antiapolis qui terrorise la ville de St Betache depuis les années 90 »

Tome II - St Bétache, ville de l'enfer

Thriller  ❘  Horreur  ❘  Fantastique  ❘  + 14  - Disponible sur Wattpad

« Plus de 100 enfants disparaissent en Charente-Maritime. Le détective Dorian Varin et la détective Myriam Salzar enquêtent sur ces disparitions. Quant à Rawell Safia, elle va devoir faire face à un horrible passé. »

Auteur

Un

Quand est-ce que l’écriture est entrée dans ta vie ?

 

« Elle est entrée dans ma vie à l'âge de 23 ans. J'avais une petite histoire dans la tête du coup j'ai décidé de l’écrire. C'est une histoire d'horreur qui s'appelle les meurtrières. Dans cette histoire, Le détective Damien Smith apprend qu'il y a 60 personnes disparus à Bragonville dans le Maine. Ces 60 personnes ont disparu après avoir passé une soirée dans une boite de nuit. Damien décide d'enquêter. En arrivant à Bragonville, Damien retrouve la femme qu'il aime Natacha Binston. Il apprend aussi que son ex petite amie Jenna Bronx le recherche et veut lui faire la peau étant donné qu'il l'a quittée car il n'avait pas de sentiments pour elle. J'ai écrit cette histoire 7 ou 8 fois parce que je n'étais pas vraiment satisfait. Il y avait même une amie qui m'a aidé à écrire cette histoire. Après j'ai écrit d'autres histoires tout seul et depuis je suis accroc à l'écriture. »

 

____________________________

 

Qu’est-ce que représente l’écriture aujourd’hui pour toi ?

 

« Ça me permet de voyager (littérairement parlant bien sûr !) de voir un autre monde. Comme je l'ai répondu dans la première question, je suis accroc à l'écriture. Je peux écrire 1 heure ou 2 heures par jour ou des fois ça peut être 5 heures. Cela dépend des jours. »

 

____________________________

Hormis l’écriture, as-tu d’autres passions ?

 

« La musique, les séries et bien sûr la lecture. En tant qu’écrivain, je trouve que c'est très important de lire. En ce qui concerne les séries, je regarde en ce moment Stranger Things sur Netflix et j'adore. Et pour la musique, j'aime écouter un peu de tout. Je suis fan de Muse et Indochine. Et j'ai aussi un petit faible pour la chanteuse Kenza Farah, je me suis d'ailleurs inspiré de son physique pour créer le personnage de Rawell Safia. »

 

____________________________

Imaginons un petit instant qu’une malédiction s’abatte sur nos têtes et que tu sois dans l’obligation de ne choisir qu’un seul et unique livre pour le reste de tes jours, lequel choisirais-tu ?

 

« Je vais dire Carrie de Stephen King. Ce roman parle d'une jeune fille victime de harcèlement scolaire et du fanatisme religieux de sa mère. Cette jeune fille possède aussi un don de télékinésie et elle finit par s'en servir pour se venger lors d'un bal de fin d'année. J'aime beaucoup ce roman car il nous fait comprendre qu'il ne faut jamais faire de mal à quelqu'un sinon ça se retourne contre nous à un moment ou un autre. » 

 

____________________________

Admettons maintenant que je sois en possession d’une baguette magique, au travers de quel personnage de romans t’imaginerais-tu le mieux ?

 

« Houla choix difficile. Je vais dire Myriam Salzar. Elle vit à St Betache (ville fictive) et elle est lieutenant de police. Myriam Salzar est une femme forte et déterminée et elle aime son métier. »

Questions

Des

Peux-tu nous parler un petit peu de ton récit « L’écrivain Amoureux » ?

 

« L’idée m'est venu en été 2018. J'avais envie de raconter l'histoire d'un auteur de polars qui est réellement un meurtrier et qui commet des choses atroces après deux chagrins d'amour et une descente aux enfers puisqu'il est devenu accroc à l'alcool aux drogues et aux prostituées. Le choix du titre m'est venu du fait que Danny James aimait vraiment Sophia Denning et Mia Maouche. »

 

____________________________

Dans ce même récit, il y a une grande similitude entre le nom de l’un des détectives et le tien. Peux-tu nous parler un petit peu de ce choix ?

 

« J'avais envie que ce détective porte mon nom. Comme moi, ce détective est déterminé dans son travail. Je suis déterminé dans mon travail d'écrivain et le détective Dorian Varin est déterminé dans son travail de flic. Et comme moi, le détective Dorian Varin est un gars bien et droit. Mais il y a quand même des différences. Je suis très timide et le détective Dorian Varin ne l'est pas. Et je suis autiste asperger alors que le détective Dorian Varin ne l'est pas. »

 

____________________________

Peux-tu nous parler un petit peu de l’écriture de ce récit ?

 

« Disons que ce fut assez long puisque j'ai mis 3 mois à écrire ce récit. Mais ça m'a beaucoup plu de l'écrire et de raconter l'histoire de cet auteur de polars. Je ne cache pas que ça a été difficile puisqu'il fallait raconter ses histoires d'amour, sa descente aux enfers et comment il en est rendu à faire des choses horribles. Mais je pense m'en être bien sorti. »

 

____________________________

Nous retrouvons aussi « St Betache ville de l’enfer », un récit en deux tomes pour l’instant. Peux-tu nous dire comment t’es venue l’idée de cet écrit ?

« J'avais envie de créer une saga qui parle de vampires de démons et de choses surnaturelles. Le même genre que les séries Buffy Contre Les Vampires et Angel. J'ai donc décidé de créer St Bétache Ville de l'enfer avec deux agences de détectives :

•  Rawell Investigations : une agence de détectives privés qui enquête sur les choses surnaturelles 

•  Vampire détective : un groupe de vampires qui font parti du bien et qui veulent lutter contre le mal 

Et ces deux agences collaborent régulièrement ensemble. »

 

____________________________

J’ai pu remarquer la présence d’un même personnage dans ces deux récits, Rawell Safia. Peux-tu nous parler de ce choix ?

 

« Rawell Safia fait partie des personnages principaux de cette saga: c'est elle qui dirige l'agence Rawell Investigations et elle chasse les vampires avec son petit ami Bertrand. Rawell a aussi un don particulier : le don de Shining. Elle peut lire dans les pensées et elle peut communiquer par la pensée avec des gens qui ont le même don qu'elle. »

 

____________________________

Peux-tu nous parler un petit peu de cette ville, St Betache ? 

 

« J'avais envie de créer une ville maudite envahie par les créatures démoniaques. Cette ville se situe en Charente-Maritime à quelques kilomètres de Rochefort la ville où je vis. J'ai choisi cette localisation car je voulais créer des histoires qui se passent près de chez moi. Cette ville est assez grande. Il y a une boîte de nuit, deux centres commerciaux, deux lycées, un collège, une université, une mairie, une église, une mosquée, un cimetière, deux cinémas, un restaurant, un hôpital, un hôpital psychiatrique abandonné, un snack, un commissariat, une gendarmerie, une école maternelle, une école élémentaire, et une station de métro. Cette ville peut paraître géniale sauf que dans cette ville, il y a en réalité une bouche de l'enfer. »

 

____________________________

Est-ce là que se déroule la majorité de tes récits ?

 

« La plupart de mes récits se passent dans cette ville. Il y a quelques récits qui peuvent aussi se passer à Rochefort ou bien dans le Maine aux États-Unis. Mais cela se passe régulièrement à St Bétache car dans mon univers c'est dans cette ville qu'il se passe plus de choses que ce soit des faits divers ou des choses surnaturelles. »

____________________________

Les détectives présents dans « L’écrivain amoureux » le sont aussi dans « St Betache ville de l’enfer ». Tu as finalement créé une ville, des personnages, un monde où tu racontes plusieurs récits. Pourquoi ce choix ?

 

« Beaucoup de mes récits se passent dans le même univers que St Bétache Ville de l'enfer que ce soit Les Meurtrières Une Fille Comme Toi Le Tueur du Train L'hypnotiseur, l'hôpital de l'horreur et L'écrivain Amoureux. J'aime beaucoup écrire des histoires qui se passent dans le même univers. Et j'aime bien mettre Myriam Salzar et Dorian Varin dans mes histoires. Mais dans les récits L'écrivain amoureux et St Bétache Ville de l'enfer, les détectives ne sont que des personnages secondaires. Je les ai mis en personnages principaux dans une nouvelle d'horreur Love Dolls. Et ils sont les personnages principaux d'un récit que j'écris actuellement La Cannibale Aux Alliances. Dans ce récit il y a des meurtres atroces et un auteur de polars qui disparaît. Pour les détectives, ces enquêtes ne vont pas être de tout repos. »

 

____________________________

Au travers de tes récits, le thème de la sexualité est très présent. Peux-tu nous parler de ce choix ?

 

« La sexualité fait partie de la vie et j'estime qu'il est important d'en parler. Mais j'avoue que des fois, il m'arrive d'être gêné quand j'écris des scènes de sexe. Dans L'écrivain amoureux par exemple, je reconnais qu'il y a une scène de sexe archi gênante. Et dans le tome 2 de St Bétache, il y a une scène où Rawell couche avec son petit ami dans un rêve et cette scène était assez bien détaillée. J'ai trouvé ça tellement malaisant que j'ai décidé de supprimer certaines lignes. De toute façon, je pense que ces lignes n'étaient pas vraiment utiles dans ce récit. »

____________________________

Peux-tu nous parler un petit peu de l’un de tes personnages, celui de Bertrand Alpho ?

 

« Bertrand Alpho vit à St Bétache en Charente-Maritime avec sa petite amie Rawell Safia. Il a obtenu un bac littéraire. Il est le fils d'une romancière Anna Gloria et d'un policier Yvan Alpho. Bertrand est sympathique et sérieux. Il est chasseur de vampires et de démons. Il a été élu par le conseil des observateurs de Paris pour combattre le mal. Pour combattre le mal, il est aidé par les membres de Rawell Investigations et de Vampire Detective. »

 

____________________________

Est-ce que « St Betache ville de l’enfer » connaitra un troisième Tome ?

 

« J'ai l'intention d'écrire un troisième tome une fois que j'ai terminé mon roman qui est en cours d'écriture actuellement. Et je pense en écrire une vingtaine. J'aime beaucoup écrire cette saga. »

 

____________________________

Est-ce que tu peux nous parler du syndrome asperger dont tu nous as parlé précédemment ?

 

« Alors je parle très peu, j'ai du mal à exprimer mes émotions, du mal à bavarder, et il m'arrive parfois de parler tout seul quand je suis perturbé, stressé ou alors trop dans mes pensées. Quand on est autiste, on a parfois des comportements uniques et surprenants. Par contre, cela ne me provoque aucun soucis lors de l'écriture, j'arrive à me concentrer. Être autiste n'empêche pas de vivre des vies bien remplies et de réaliser des belles choses. »

 

____________________________

Tu n’as jamais eu l’envie de créer un personnage qui soit autiste asperger ?

 

« Peut-être un jour. Encore faut-il trouver une bonne intrigue et une bonne histoire à raconter. »

 

____________________________

Parmi tes récits, est-ce qu’il y en a un qui te tient davantage à cœur ?

 

« Je vais sans doute dire Les Meurtrières car c'est le premier roman que j'ai écrit et j'aime beaucoup cette histoire malgré qu'elle soit assez courte. J'aime aussi beaucoup mes sagas St Bétache Ville de l'enfer et Les Enquêtes d'Erin Lindsay. J'adore mes personnages que ce soit Rawell Safia, Myriam Salzar, Bertrand Alpho, Dorian Varin etc.... »

____________________________

As-tu pour projet d’éditer l’un de tes écrits ?

 

« Je n'ai pas pour projet d'éditer un de mes récits pour l'instant mais j'adorerais le faire un jour. Peut-être qu'un jour, je ferais éditer un roman ou ma saga St Bétache Ville de l'enfer. Reste à voir ce que l'avenir nous réserve »

 

____________________________

Tes récits sont principalement des écrits policiers et épouvantes. Est-ce que tu penses un jour nous faire découvrir ta plume sous un autre genre ?

 

« Je pense que je pourrais faire ça car j'ai énormément d'idées mais ils se pourrait que certaines idées ne voient pas le jour. Après tout nous verrons bien. »

 

____________________________

Si j’ai bien compris, tu nous as parlé plus haut d’un roman que tu écris en ce moment. Est-ce que tu peux nous en parler un petit peu ?

 

« Le roman que j'écris en ce moment est un polar sanglant. Des cadavres ont été retrouvé dans la ville de St Betache sans organes et un auteur de polars a disparu après une peine de cœurs. Myriam Salzar et Dorian Varin font tout pour retrouver l'assassin et pour retrouver l'écrivain. Des suspects sont interrogés et des ennemis et des proches de l'écrivain sont aussi interrogés. Même un profiler est venu dans la ville de St Betache pour élucider ces meurtres et cette disparition mystérieuse. L'idée m'est venu grâce à la série Demain Nous Appartient et l'intrigue du tueur aux alliances. Je voulais créer moi aussi ma tueuse aux alliances mais en pire puisque que ma tueuse est une cannibale. L'intrigue Crime Parfait de Demain Nous Appartient m'a aussi inspiré pour écrire ce livre. »

 

____________________________

Comment imagines-tu ton futur en tant qu’auteur, où te projettes-tu dans cinq ou sept ans ?

 

« J'ai du mal à me voir dans cinq sept ans pour l'instant. J'ai pour projet de continuer à écrire des livres et je rêve même de faire des scénarios pour le cinéma et réaliser des films pourquoi pas. Mais le problème, c'est que je ne sais pas comment ça se passe quand on est réalisateur. Mais bon après tout on verra bien. Je veux réussir en tant qu'auteur pour l'instant et pour la suite, on verra après. »

Conseils

Des

Quels conseils donnerais-tu à un auteur qui aimerait écrire un roman policier ?

 

« Il faut d'abord faire une fiche personnages, préparer l'intrigue et aussi préparer les scènes. C'est ce que je fais à chaque fois que j'écris un roman qu'il soit policier et d'épouvante. »

 

____________________________

As-tu des conseils à nous partager au sujet de l’élaboration de plusieurs récits au sein d’une même ville et avec les mêmes personnages ?

 

« Il faut faire attention à ne pas se répéter, et à faire de nouvelles intrigues, de nouveaux thèmes à chaque fois qu'on écrit une nouvelle histoire qui se passe dans le même univers. On peut aussi faire référence à d'anciennes histoires. Par exemple dans mon roman l'hôpital de l'horreur, un policier fait référence aux enfants vampires et au clown tueur du tome 2 de St Bétache Ville de l'enfer. Mais il faut faire attention à ce que ce soit bien fait. »

 

____________________________

Si tu ne devais qu’un seul et unique conseil à un autre auteur, quel serait-il ?

 

« Reste toi-même et ne te prends jamais pour quelqu'un d'autre. »

 

____________________________

As-tu une anecdote d’écriture à partager avec nous, une petite manie ?

 

« À chaque fois que je termine un chapitre, je le relis pour voir si je n'ai pas fait de fautes, si je n'ai pas fait d'erreurs. Quand j'écris une histoire, je fais toujours attention à ne pas me tromper car je ne veux pas que l'histoire soit mal racontée et soit mal comprise. Je veux que mes lecteurs puissent s'accrocher facilement à mes histoires. »

Dernier mot

Un

« Tout ce que je souhaite, surtout à tous les fans de polars, de romans gore et de fantastique, c'est que mes histoires vous plaisent et que vous preniez plus plaisir à les lire que moi j'ai eu à les écrire. Je fais tout mon possible pour ça même si ce n'est pas toujours facile. J'aime beaucoup ce que je fais. Et je conseille d'ailleurs aux autres auteurs d'écrire avant tout pour eux et de ne jamais se décourager. Faites ce qu'il vous plaît et ne lâchez jamais l'affaire. »

L'avis de

Plume

Divers récits au sein d’un même univers, d’une même ville peu accueillante, il faut le dire ! Des récits contenant de bonnes intrigues, avec beaucoup de potentiels et nous obligeant à nous questionner. Dans « L’écrivain Amoureux », nous entrons immédiatement dans le récit sur une scène où les questionnements sont de mises. Si vous êtes amateurs de policier et d’horreur, vous aimerez peut-être ces récits plongés au cœur d’enquêtes policières, de vampires et de noirceur.

 

Il y a quelques points qui sont selon moi à retravailler, quelques répétitions à retirer éventuellement et quelques scènes sexuelles qui prennent pour moi trop le pas sur l’intrigue en elle-même. Hormis cela, c’est un beau travail d’avoir su créer divers récits autour d’un seul et même lieu. Le lecteur peut aussi avoir l’agréable surprise de retrouver un personnage qu’il a aimé dans un autre récit, même plusieurs et ainsi les suivre dans leurs vies.

Retrouver

DORIAN MORIN

Merci à Dorian Morin pour cette Interview. N'hésitez pas à partager vos avis avec nous en commentaire et à découvrir les récits de Dorian.

  • Twitter PlumeAuteurs
  • Facebook La Plume de vos Auteurs

Cliquer sur une publicité rapporte quelques centimes au site afin d'aider à le financer. Merci à chaque personne qui prendra ces quelques secondes.