Aelynn Théna

La Plume de

Histoires

Des

Des mots à Minuit

Recueil de Nouvelles  ❘  AutoEdition  ❘  Disponible sur Amazon

 

« Des mots à minuit » est un court recueil de nouvelles composé de cinq histoires. Chacune d’elle traite d’un moment précis dans la vie d’un être humain, comme la dépression, l’amour, ou encore la rupture. Deux des cinq nouvelles sont, en fait, des trailers de mon premier roman, qui sortira un jour, je l’espère.»

Auteure

Une

Depuis combien d’années environ l’écriture est entrée dans ta vie ?

 

« Pour être exacte, j'ai écrit mes premiers mots vers l'âge de huit ans. Comme je rêvais d'être chanteuse, j'écrivais des chansons. Mes parents m'ont toujours encouragé vers l'écriture, et en plus ils aimaient bien ce que je pouvais produire à un si jeune âge. Bon, je ne suis pas chanteuse… Mais je n'ai jamais arrêté d'écrire ! À ce jour, ça fait 11 ans que j'écris. »

 

____________________________

Que t’apportes-t-elle au quotidien ?

 

« C'est devenu une sorte de réflex. Je le fais, comme ça. J'écris et c'est tout. J'en ai besoin, si je n'écris pas, c'est que ma journée n'était pas si bonne que ça, que je ne me sens pas très bien ou que j'étais vraiment très occupée (c'est rare, faut le dire). Je peux écrire une nouvelle, une partie de mon roman (même trois mots), préparer une histoire ou juste un texte tout à fait random… J'écris. Ça me soulage, je me sens complète. C'est une partie de moi dont je ne peux pas me défaire. Elle est là, c'est tout. »

 

____________________________

As-tu, hormis l’écriture, d’autres hobbies ?

 

« Pas vraiment. J'écoute beaucoup trop de KPOP et je suis vraiment trop fan du drama "My Love From The Star" mais ce ne sont pas des hobbies, tout le monde écoute énormément de musique et adore une série en particulier… »

 

____________________________

Si tu ne devais garder qu’un seul et unique livre pour le reste de tes jours, lequel choisirais-tu ?

 

« Je choisirais "L'amant" de Marguerite Duras. C'est un roman autobiographique, M. Duras l'a écrit en regardant un album photo. C'est le seul livre que j'ai réellement aimé. J'ai aimé son style d'écriture par-dessus tout. Je me fou un peu de l'histoire, ce qui m'attire le plus dans mes lectures c'est le style de l'auteur, le talent. Beaucoup sont auteurs, très peu ont un véritable talent ou ne serait-ce que leur propre style. Les gens écrivent pour écrire, peu sont vraiment doués. Je suis très exigeante, peut-être même trop, mais ce livre-là est une pépite. »

 

____________________________

Admettons un petit instant que je possède une baguette magique, au travers de quel personnage de livres t’imaginerais-tu le mieux ?

 

« Est-ce que les mangas sont considérés comme des œuvres littéraires ? Je pense que ça devrait l'être. Du coup, je vais choisir Monkey D. Luffy du manga One Piece. C'est le héro de l'histoire, alors c'est peut-être un peu cliché d'orienter mon choix vers lui, mais son personnage est exceptionnel. Eiichiro Oda (le créateur de One Piece) a créé un personnage parfait. Il est chiant, égoïste, immature et c'est un gros morfal mais il a un sens de la justice hors du commun, il a la gentillesse en lui, il est très fort mais il manque de mourir a chacun de ses combats (ce qui laisse un peu de suspens, même s'il ne perd au final jamais, même contre Katakuri -ce que je n'ai pas compris d'ailleurs-), il est loyal comme personne ne l'est, il est égoïste mais il sait quand mes écouter ce que ses amis lui disent, il ne se bat pas pour rien (c'est pas un abruti malgré son immaturité) et même s'il a tout le temps faim, il sait se priver pour les autres. Le personnage de Luffy est excessivement bien construit (heureusement, presque 1000 chapitres… s'il était claqué au sol, One Piece ne serait pas l'une des œuvres les plus vendues au monde) et c'est pour ses qualités et ses défauts que si je devais être quelqu'un, ce serait lui. Il se bat pour ses convictions et s'il doit mourir au combat alors ainsi soit-il. »

Questions

Des

Pourquoi le choix de ce titre, « Des mots à minuit » ?

 

« Le titre m'est venu tout seul, il s'est imposé de lui-même étant donné que j'ai écrit toutes mes nouvelles vers l'heure de minuit. Autant le roman je l'écris n'importe quand autant les nouvelles ont toutes été rédigées la nuit ! »

 

____________________________

Pourquoi avoir eu l’envie d’écrire un recueil ?  

 

« Je n'étais pas censée écrire un recueil de nouvelles à la base. Je voulais juste écrire mon roman et quand des idées me venaient je les écrivais et ça a donné ces cinq petites nouvelles. Puis un jour je me suis dit : "pourquoi ne pas créer un recueil de nouvelles ?" alors je l'ai fait. Et j'ai aussi trouvé une utilité à ce recueil : me faire connaître avant la sortie de mon roman. D'ailleurs, je publierai sûrement un second recueil de nouvelles (plus long j'espère) avant de publier ce fameux roman. Je l'avoue, il faut que je sois connue pour mon roman, il faut qu'il ait du succès. Le message que j'essaie de faire passer dans le roman est très important et il faut qu'il soit lu et pris en compte. Alors ce recueil de nouvelles, qu'il marche ou pas, est important car ça me permet de découvrir l'auto-édition mais surtout de commencer à me faire un petit trou. »

 

____________________________

J’ai remarqué une similitude entre le prénom d’un des personnages de ton recueil, Hay-Lynn ainsi que le tien. Pourquoi le choix de cette ressemblance ?

 

«  Alors !

J'adore le prénom Lynn. Vraiment, je suis fan.

Aelynn se prononce "éline", le a+e vient du son "애" en coréen qui se dit donc "é" (ou "è" je ne sais plus). J'écoute de la Kpop depuis 2012, ça fait partie intégrante de ma vie maintenant et je voulais quelque chose qui le rappel. J'ai décidé que ce serait mon nom de plume qui ferait référence à la Corée et Lynn + Ae s'est imposé tout seul, ça m'est venu comme ça.

Et, oui, dans toutes mes œuvres il y a au moins un personnage qui soit est coréen soit porte le nom "Lynn". J'aime vraiment beaucoup ce prénom ! »

 

____________________________

On retrouve un thème récurrent qui est celui de l’amour, peux-tu nous en parler davantage ?

 

« J'aime l'amour. J'aimerais être amoureuse, j'aimerais que quelqu'un m'aime, vraiment intensément, de toute son âme. J'aimerais aimer quelqu'un aussi fort que Cheon Song-I aime Do Min-Jun, et inversement, j'aimerais que quelqu'un m'aime aussi profondément que Do Min-Jun aime Cheon Song-I (ce sont les protagonistes du drama coréen My Love From The Star, mon préféré, le meilleur de tous les temps, un chef d'œuvre, il est incroyable, en plus le casting est 19488292 étoiles avec les plus grands acteurs de Corée… BREF).

J'ai encore le temps pour rencontrer ce genre d'amour, j'espère qu'il viendra me rencontrer un jour… Mais à défaut de le vivre, j'essaie de l'écrire. J'essaie de peindre l'amour, de l'exploiter, de le faire vivre. Les gens oublient souvent qu'on peut s'aimer. Ils préfèrent être jaloux, envieux, haineux… mais aimer c'est bien aussi. Et ça nous tombe tous dessus un jour, qu'on le veuille ou non, que l'on s'en rende compte ou pas. On aime tous un jour, profondément. Une célébrité, un animal, un membre de notre famille, un.e ami.e, un personnage d'anime… Peu importe le genre d'amour, on aime tous un jour. Et les gens l'oublient. »

 

____________________________

Deux de tes nouvelles sont en lien avec ton futur roman, tu peux nous parler de celles-ci ?

 

« Il s'agit de la première et de la dernière nouvelle du recueil, donc À toutes ces nuits et J'entends ta voix.

J'étais pas censée les écrire, à vrai dire… Faut savoir que je n'ai absolument pas planifié ce recueil, je l'ai fait en me disant "si ça peut me faire connaître avant la sortie de mon roman… let's do it". Ces deux nouvelles n'étaient pas du tout au programme, mais je suis très heureuse d'avoir eu cette idée.

En fait, j'ai écrit cette nouvelle du nom de ROSA qui était une fanfiction One Piece mais j'ai réalisé que je ne pouvais pas la publier à cause des droits et que si je la normalisais elle perdrait tout son charme, alors j'ai voulu remplacer le vide qu'elle laissait par une nouvelle ou plusieurs très courtes, et d'un coup je me suis dit "oh mon dieu. Je dois écrire une nouvelle pour Mason." J'ai tapé J'entends ta voix, du coup. Elle a pris forme en moins de quatre heures, je l'ai écrite d'un seul jet et ne l'ai pas du tout modifiée. C'était vraiment une évidence d'écrire J'entends ta voix.

Je voulais écrire une nouvelle sur les personnages principaux de mon roman (premier tome d'une trilogie) afin d'expliquer plus en détail ce qu'il se passe dans ce livre sans l'inclure pour ne pas alourdir le texte, mais je n'avais pas pensé à l'écrire pour un recueil de nouvelles. J'ai un projet de livre avec deux ou trois fins alternatives à ma trilogie et des nouvelles sur des épisodes de la vie de mes personnages que je n'écrirai pas dans les romans, j'étais donc censée mettre la nouvelle de Mason dans ce livre, mais après avoir écrit les trois tomes de cette trilogie.

Mais non, j'ai été impatiente !

Puis je me suis dit que j'allais écrire la nouvelle sur Irène aussi, après tout, c'est elle le personnage principal. Alors, À toutes ces nuits est née, en une semaine. »

 

____________________________

Est-ce que pour toi, dans ton cœur, il y a dans ton recueil une nouvelle qui sort du lot ?

 

« Promise.

J'ai été assez mal à une certaine période de ma vie, ce n'était pas très grave mais on vit et ressent tous les choses différemment et ça m'a beaucoup touché. Je vais très bien maintenant, mais Promise me représente assez bien, par rapport à cette époque. J'aurais aimé que quelqu'un me voit comme Kurt a vu Hay-Lynn. Amour ou pas, j'aurais aimé que quelqu'un m'aide. Je m'en suis sortie toute seule, personne n'a jamais vu que je n'allais pas si bien que ça, mais j'avoue que j'aurais aimé le contraire.

Puis, Promise, c'est ma première nouvelle. C'est aussi une chanson d'EXO, mon groupe préféré, une grosse source d'inspiration au quotidien, alors Promise est d'autant plus importante pour moi. Chaque partie correspond à une ligne de la chanson.

Une phrase par partie est une ligne de la chanson, aussi. "Je te donnerai tout ce que j'ai", par exemple. »

 

____________________________

As-tu un personnage qui te tient tout particulièrement à cœur ?

 

«  Hay-Lynn. 

Pour ce que j'ai pu dire dans ma réponse précédente. Hay-Lynn, c'est un petit bout de moi. »

 

____________________________

Comment s’est déroulée l’écriture de ton recueil ?

 

« J'ai mis trois ans pour écrire ce recueil. Mais, comme je l'ai dit, il n'était pas prévu. Certes, ça a été long, mais comme il n'était pas prévu alors ça allait. Par contre, l'écriture de chacune des nouvelles a été très simple. Il ne me faut pas plus d'une semaine pour écrire une nouvelle, sauf Autour de toi qui m'a demandé un mois.

Bon, au final, c'est ma pire nouvelle. Alors qu'Éternité est ma meilleure nouvelle que j'ai écrit en une nuit. »

 

____________________________

Hormis « Rosa », est-ce qu’il y a eu d’autres nouvelles que tu n’as pas mises dans le recueil ?

 

« Non, il n'y en a pas ! Je n'ai écrit que celles-ci. »

 

____________________________

Qu’as-tu ressentis en l’éditant sur Amazon ?

 

« J'ai ressenti ÉNORMÉMENT de stress. Sur mon compte twitter, j'ai posé un thread questions pour m'aider tellement j'étais perdue. D'ailleurs, je tiens encore une fois à remercier toutes les personnes qui y ont répondu parce qu'elles m'ont vraiment beaucoup aidé.

Ce qui me stressait le plus c'était les mentions légales, les droits d'auteurs et le dépôt légal. Je ne comprenais absolument rien ! Certaines choses étaient payantes et assez cher mais surtout obligatoires, d'autres sont obligatoires sur certains sites mais optionnelles sur d'autres… quelle galère, vraiment, j'en ai pleuré tellement ça m'a stressé. Mais une autrice, qui a également fait la correction de mon recueil, a prit le temps de répondre à toutes mes questions et à me répéter les réponses quand je ne comprenais pas et finalement, j'ai compris.

Pour la publication sur Amazon, ça m'a aussi stressé parce que je ne comprenais pas le système de mise en page règlementaire jusqu'à ce que je me décide à cliquer sur ce que me montrait Amazon... En fait, c'était très simple. Un copier-coller à faire, rien de plus. Ensuite, c'est des cases à remplir. Tout s'est finalement très bien passé, il ne me manque plus que le dépôt légal à effectuer et je serai en règle. »

 

____________________________

As-tu un regret concernant ton recueil ?

 

« Je regrette seulement que la nouvelle Autour de toi soit comme elle est. Je pense que toutes mes nouvelles sont parfaites, je les aime énormément et elles sont toutes comme je voulais qu'elles le soient, sauf Autour de toi. Je me dis que j'aurais du l'étoffer encore un peu, complexifier l'histoire et décrire les filles un peu plus. J'aurais du exploiter plus en profondeur le personnage de Jin-Yi, et Mia aussi. J'aime cette nouvelle mais il lui manque de la contenance, de la longueur et de l'intensité. Elle est un peu fade…

C'est mon seul regret, on va dire, concernant ce recueil.

Je voulais tant le faire paraitre le 27 Juin 2019 que je n'ai pas pris le temps de vraiment la peaufiner. Autour de toi était écrite depuis au moins un an et lors de la publication, je venais d'achever l'écriture de la première nouvelle, À toutes ces nuits. Je n'avais pas le temps de réécrire les autres nouvelles. Comme je l'ai dit, l'idée de publication m'est venue comme ça, ce n'était pas prévue, et la date la plus proche et significative c'était le 27 Juin, car c'est aussi mon anniversaire. Je voulais concrétiser ça lors d'un jour important, et mon anniversaire est le jour que j'attends le plus chaque année. Tant pis si Autour de toi n'est pas parfaite, elle est quand même bien, je l'aime bien.

Je serai plus patiente la prochaine fois ! »

 

____________________________

Peux-tu nous parler un petit peu de cette trilogie qui est en cours d’écriture ?

 

« Ça c'est une question compliquée mais facile en même temps. Je veux en parler mais pas trop non plus pour attiser la curiosité. Alors, je vais faire dans les grandes lignes en présentant ce qui me semble être le plus important.

 

Tout d'abord, la trilogie s'appelle Pour des centaines de vies.

Le premier tome c'est Premières Danses. J'ai le nom du 2 et du 3 mais je n'en dirai rien car leur titre spoil l'histoire alors… Et puis je peux toujours les changer donc ce serait bête de les dire maintenant.

Cette trilogie me tient énormément à cœur car j'essaie du mieux que je peux de faire passer un message féministe et c'est très important que je réussisse et que le message soit lu, compris. Je suis une femme et je suis féministe. Mais je suis aussi artiste. Bien sûr que je vais me servir de mon art pour faire passer mes convictions. Il y a aussi un topic sur l'environnement car c'est un sujet trop peu pris au sérieux alors qu'on est tous entrain de crever à cause de nous mêmes.

Pour des centaines de vies, c'est une histoire d'amour. De l'amour perpétuel qui dure depuis le premier cycle de la vie de deux âmes sœurs et qui perdurera jusqu'à la fin de l'éternité. Cette trilogie raconte une seule de leur vie, en abordant leurs vies passées et quelques visions de leurs futures. Une touche d'érotisme et beaucoup d'ésotérisme, de la politique, du féminisme, beaucoup d'amour tout ça plongé dans un monde de multimilliardaires aux reines d'une FTN. Et une narration improbable (sans me vanter, je me suis surpassée en ce qui concerne la narration, les points de vues, mises en abymes, les périodes… j'ai très hâte de terminer ce roman et les deux autres).

Au vu de ce que j'ai fait pour cette trilogie, ça peut sembler compliqué mais en fait je m'en sors très facilement. Je galère un peu à écrire l'histoire mais ça va, je réussirai à le terminer dans les temps. J'espère… »

 

____________________________

Si j’ai bien tout compris, on retrouvera donc Irène et Mason dans ton roman. Penses-tu nous publier encore quelques nouvelles à leur sujet avant la parution de leur histoire ?

 

« Peut-être ? Je ne sais pas du tout, je ne prévois absolument rien, je fais ce qu'il me vient en tête au moment où cela me vient. Peut-être que j'écrirai d'autres nouvelles sur Irène et Mason, peut être que j'écrirai sur les autres personnages de la trilogie, notamment Hyeme que j'aime beaucoup.

Pour l'instant, mon deuxième recueil ne parlera pas des personnages de la trilogie, mais je peux changer d'avis en écrivant. On verra bien ! »

 

____________________________

Je sais que les titres de ton futur recueil sont déjà trouvés. Est-ce habituel pour toi de choisir les titres avant de les écrire ?

« Je fais toujours ça ! Je trouve toujours le titre en même temps que l'idée de l'histoire (l'idée dans les grandes lignes, très grandes lignes) voire avant…

Pour Premières Danses j'ai fait ça, pour les tome 2 et le tome 3 aussi. Pour toutes mes précédentes histoires aussi, et les futures également. »

 

____________________________

Peux-tu nous parler un petit peu de ce futur recueil ?

 

« Ce recueil s'appelle, pour l'instant, "The stars are falling down". J'essaie de l'écrire en anglais mais c'est compliqué. Je comprends très bien l'anglais mais le parler et l'écrire c'est vraiment autre chose… Je pense écrire en français et essayer de traduire par moi-même plus tard voire payer un.e traducteurice. Je voudrais lui inclure dix nouvelles et qu'il fasse au minimum 40 voire 50 pages (word).

Pour ce qui est des thèmes abordés dans ce second recueil, ce sera encore l'amour. J'ai adoré écrire Éternité mais à moins de voir ou d'entendre quelque chose qui me marque et m'inspire qui ne soit pas de l'amour, je n'écrirai plus jamais sur autre chose que la passion amoureuse (bien que j'ai un projet qui ne touche absolument pas à la romance… mais ce n'est qu'un projet, rien de concret pour le moment).

Les nouvelles seront toutes inspirées de chansons d'EXO (comme Promise) et ils n'ont que des chansons d'amour alors ça va être difficile de m'en défaire. Je vais quand même essayer, en adaptant en nouvelle les paroles d'une chanson, d'écrire sur Hyeme (personnage de ma trilogie à venir) ou de faire passer la romance en second plan, mais je ne promets rien.

D'ailleurs, vais-je aller jusqu'au bout du projet ? Je l'espère, c'est bien parti pour l'instant, mais bon… »

 

____________________________

Pourquoi cette envie qu’il soit écrit en anglais ?

 

« Je ne me rappelle plus si je l'ai dit mais j'ai déjà dû l'évoquer, j'essaie de faire passer quelques messages très très importants dans mon roman (ma trilogie, en fait) et il DOIT toucher les sociétés du monde entier. Pour cela, j'ai besoin d'une "renommée", si je puis dire, internationale et écrire en anglais est le meilleur moyen pour me faire un petit nom un peu partout. Je ne me dis pas que cela va marcher et que je vais être super populaire mais au moins j'aurai essayé et n'aurai pas de regrets. »

 

____________________________

As-tu écris d’autres histoires auparavant ?

« Ohoh oui ! Bien sûr, j'en ai écrit une dizaine.

Toutes mes précédentes histoires étaient des fanfictions sur mon groupe préféré du moment (BigBang, B.A.P, EXO…) et toutes m'ont énormément appris. La première m'a appris à aller au bout de ce que j'entreprenais. La deuxième a commencé à m'apprendre à faire passer des émotions, celle d'après pareil. Ensuite, j'ai écrit une fanfiction (EXO) et celle-ci m'a enseigné l'art de créer, de produire, de peaufiner, détailler, aller en profondeur, construire. J'y ai mis toute mon âme. Je l'ai publié sur Wattpad (elle s'appelait "Mauvais Plaisirs") et au chapitre final elle comptabilisait plus de 10 000 vues et 5 000 votes. Les 300 commentaires et quelques m'ont permis de voir là où je m'étais plantée (les incohérences, faux raccords, erreurs de temps, personnages pas assez détaillés...) et m'ont surtout encouragé à continuer.

Alors, j'ai continué ! J'ai quand même pris une pause de quelques mois après avoir achevé Mauvais Plaisirs mais j'ai finalement débuté le tome 2, Nos Derniers Maux. Je suis allée jusqu'au chapitre 7 et en plein milieu : panne d'inspiration. C'était la première fois que cela m'arrivait. Je ne pouvais plus écrire. Pire, cette histoire me saoulait. J'en avais marre, je ne voulais plus. 3 ans que j'étais dessus.

J'avais commencé à publier le tome 2 sur Wattpad mais je n'avais que très très peu de lectures. Je l'ai supprimé (je ne suis pas très patiente). Puis j'ai comparé avec le tome 1 et je me suis dit "mais la différence est trop grande… Pour NDM tu as travaillé tes personnages, ils sont construits au premier poil de la puberté près, tout est anticipé et déjà créé. Tu as trouvé ton style et tu sais comment écrire. Tu as appris". La différence était immense et je n'aimais pas ça.

J'ai commencé par changer les noms propres. Comme c'était une fanfiction, je l'ai normalisée et c'est devenu une œuvre de fiction pure et simple. Mes lecteurs n'étaient pas du tout contents ahah… Et moi non plus.

J'ai donc supprimé Mauvais Plaisirs, de Wattpad mais aussi de mon ordinateur !! Il ne reste qu'une version papier et ce n'est même pas la version originale… C'est la version normalisée, réécrite et réarrangée une bonne dizaine de fois.

NDM, par contre, je l'ai toujours, parfaitement intacte, quelque part sur mon ordinateur… Je crois. 

 

Quelques mois après cette suppression (j'avais aussi supprimé mon compte Wattpad où on retrouvait mes nouvelles Promises, Éternité et Rosa), j'ai décidé de recommencer Mauvais Plaisirs MAIS !!! Rien ne s'est passé comme prévu et j'ai tellement tout changé, tout amélioré, que ce n'est même plus le même type d'histoire, le scénario est totalement différent, cela n'a rien à voir avec MP… Et c'est Premières Danses. »

____________________________

Avec tous ces mystères qui planent encore autour, est-ce que tu sais approximativement quand est-ce que nous découvrirons le Tome I de ton roman ?

 

« Je dirais… courant 2021 ? Faudrait que je l'écrive pour cela… Je galère un peu en ce moment pour l'écriture mais heureusement, il n'est pas censé être trop long alors je devrais y arriver.

J'espère ? »

Conseils

Des

Aurais-tu quelques conseils pour des personnes souhaitant écrire comme toi, un recueil de nouvelles ?

 

«  Alors là… Écrivez ? Je ne sais pas trop…

Peut être que le meilleur conseil que je puisse donner c'est : apprenez à avoir confiance en vous, en ce que vous écrivez. Vous n'êtes pas moins bon qu'un.e autre auteurice. Personnellement, avoir confiance en moi m'a permis d'accéder à beaucoup de choses (déjà, beaucoup de bonheur en supplément) et j'ai pu aller au bout de ce recueil (même s'il n'était pas prévu). J'aime beaucoup plus ce que je fais depuis que j'ai appris à m'aimer moi et par suite à comprendre que oui, ce que je fais c'est bien et c'est bon. C'est pas mal de dire "ce que je fais est de qualité". Il n'y a rien de mal à penser faire du bon travail, à dire "mon livre est bien". Au contraire. Si les gens vous critiquent parce que vous avez confiance en vous et que vous croyez en vos capacités, changez de gens. Ne pas se laisser enchainer par des personnes qui vont vous dire d'être modestes voire de dire que ce que vous faites c'est nul alors qu'au fond de vous, vous en êtes fières. Écrivez, n'ayez pas peur, ça plaira forcément à quelqu'un. Publiez, auto-éditez vous, envoyez vos manuscrits à des maisons d'éditions. Vous n'avez absolument rien à perde. Par contre, vous avez le monde à gagner. »

 

____________________________

Peux-tu nous donner quelques astuces, quelques pièges dans lesquels ne pas tomber lorsque l’on écrit un récit de romance ?

 

« Alors ! 

Les auteurices de romance oublient souvent un aspect fondamental dans une histoire d'amour : il n'y a pas que l'histoire d'amour. Il n'y a rien qui m'énerve plus que de lire des textes où l'histoire d'amour est principale, omniprésente, occupe 100% des pensées des personnages. 

Est-ce que c'est comme ça dans la réalité ? Non, bien sûr que non. On a des obligations d'humains, d'amis, professionnelles, familiales. L'autre n'est pas notre oxygène, mais dans énormément de récits de romance, l'autre fait partie de l'âme du premier.

Dans une histoire d'amour il y a la rencontre, qui nous laisse indifférents ou pas, il y a le premier baiser, il y a de la complicité mais il y a aussi des disputes qui ne se règlent pas avec "mais je t'aime", il y a des problèmes qui peuvent mener le couple à la rupture. Il y a aussi la relation qui ne marche pas. Avant l'amour de notre vie, on rencontre l'erreur de notre vie. Pourquoi n'apparait-elle jamais, cette erreur ? Pourquoi les relations toxiques ne sont-elles jamais abordées ? Pourquoi ça se finit toujours bien ? Parfois, on perd l'amour de notre vie.

Mais surtout, pourquoi, dans les romances, l'amour est le centre de la vie des personnages ? On peut écrire de la romance en donnant une vie à nos personnages qui ne tourne pas autour de la passion amoureuse. Ils ont des objectifs et des projets qu'ils veulent accomplir seuls.

Surtout, un truc qui m'exaspère : la place de la femme dans les relations de couple dans les récits de romance.

La femme est très majoritairement soumise à l'homme, et ce dans les ¾ des romances. Le viol conjugal est banalisé (le devoir marital n'est PAS normal. "non", c'est "non", même en couple, fiancé ou marié. "non" = "non"), la femme doit donner son temps à l'homme par contre l'homme lui euh "attends chérie je travaille"… bon. La femme est toujours excitée quand son homme veut coucher. Et inversement, l'homme est toujours en érection ? C'est hallucinant.

Je n'aime pas spécialement les récits de romance, même si j'en écris un. D'ailleurs, j'écris cette trilogie car je n'ai pas encore trouvé le livre que je veux lire. »

 

____________________________

Lorsque tu lis un récit, qu’est-ce qui est rédhibitoire pour toi ?

« Quand les personnages sont bien partis pour avoir une certaine profondeur mais qu'ils la perdent. Ils partent avec des objectifs, des rêves, des idées plein la tête, mais au final, ils finissent par vivre pour un autre personnage, se font prendre par un objectif qui n'est pas le leur et se laissent faire, ils subissent quelque chose et ne retournent jamais à leurs priorités. Si le but du texte c'est de changer radicalement la vie du personnage, oui, mais dans beaucoup de cas, ce changement complet ne peut pas être accompli, il reste toujours une part de ce que nous étions avant que les choses ne changent. En gros, quand la psychologie des personnages est bancale.

Aussi, quelque chose que je ne supporte pas : le personnage principal a tout. Il a la beauté, l'intelligence, des défauts qui l'attendrissent, des failles psychologiques, une enfance difficile, l'argent ou la pauvreté…

Laissez en pour les autres personnages ? Ou donnez tout, à tout le monde ? Ou rien à tout le monde ?

Les personnages secondaires sont toujours très secondaires, ils apparaissent au début, quand on a besoin d'eux, et basta. Faites les vivre, ils existent. Ils ne sont pas là que pour donner vie à votre personnage, ils vivent eux aussi, et pour eux même. Parfois, ils ont besoin de votre PP et parfois ils se disputent. 

Je place pas tous les récits dans ce panier là, mais tout ce que j'ai lu était comme ça. Je pense que les pépite sont créées par des petits auteurs que l'on ne connait pas, et qu'il faut les chercher. »

 

____________________________

Aurais-tu une petite anecdote d’écriture à partager avec nous ?

 

« Je n'ai pas spécialement d'anecdotes à raconter, ni même d'habitude étrange… Je bois souvent un thé quand j'écris, mes muses sont les membres d'EXO et je dois écouter Mylène Farmer quand j'écris. C'est tout ahah je n'ai rien d'autre ! »

Dernier mot

Un

« Coucou !

Je vais m'adresser à mes futurs lecteurs parce que seul un ami a acheté mon livre du coup je ne peux pas m'adresser à mes lecteurs, vu qu'il n'y en a qu'un et qu'il peut me parler quand il veut ahah.

Du coup !!! À toutes les personnes qui liront cette interview sans avoir lu "Des Mots à Minuit", sachez que je vous remercie d'être encore en train de lire et d'avoir pris le temps de découvrir quelqu'un que vous ne connaissez pas à travers une si longue interview.

Je voudrais aussi faire ma petite promotion parce que comme je l'ai dit il me semble important que je sois "connue" avant de sortir mon roman. Et puis, DMAM fait seulement 40 pages, il ne vous prendra pas longtemps à lire ! Offrez-le à quelqu'un qui aime lire mais qui n'en a pas spécialement le temps, ça peut faire plaisir ! Il n’est pas trop nul en plus, mon recueil de nouvelles >_< !

Enfin, bref, merci d'avoir lu et si vous l'achetez : merci infiniment ! N'oubliez pas de laisser un petit commentaire sur la page produit Amazon !

Retrouvez-moi sur Twitter et Instagram au nom de @/thenaelynn pour suivre l'avancée de mes futures œuvres et me découvrir encore plus !

Merci ♡ »

Plume

L'avis de

Je n’ai pas pour habitude de me plonger dans des recueils de nouvelles. C’est un genre qui est un petit peu laissé de côté, malheureusement. Pour être tout à fait honnête, j’avais le sentiment qu’au travers d’un recueil de nouvelles, on ne pouvait s’attacher aux personnages comme nous le faisons pour un roman. Alors, c’est véridique, il s’agit là de deux expériences différentes. Pour autant, les émotions sont fortes, condensées. Grâce au genre et à ta plume, nous n’avons aucun moment de flottement, nous entrons simplement dans la vie de tes personnages à des moments clés de celle-ci. J’ai aimé lire chacune de tes nouvelles, chacun de tes mots, chacune des émotions que tu partages dans ce recueil. Je ne serais dire si une nouvelle m’a davantage touchée, mais celles ayant tout particulièrement attirées mon attention sont celles où vivent les personnages de ton roman. En sachant cela, je les ai étudiés plus que jamais en quête d’indices ! (En vain, si cela peut te rassurer !)

 

Sincèrement, ton recueil est magnifique. Il se parcourt facilement, simplement, on engloutit les pages les unes après les autres. Tu m’as fait m’attacher à divers personnages en très peu de temps et je doutais que ce soit possible pour tout te dire. Je pense que tes lecteurs n’auront qu’une hâte, découvrir tes prochaines œuvres. Pour ce qui est de ton roman, je n’ai qu’une chose à dire : Vivement 2021 !

Retrouver

AELYNN THENA

  • Instagram
  • Twitter

SON RECUEIL

Merci à Aelynn pour cette Interview. N'hésitez pas à partager vos avis avec nous en commentaire et à découvrir les récits de Aelynn Thena.

  • Twitter PlumeAuteurs
  • Facebook La Plume de vos Auteurs

Cliquer sur une publicité rapporte quelques centimes au site afin d'aider à le financer. Merci à chaque personne qui prendra ces quelques secondes.